5. Évaluer le programme

Description de l'activité

Cette activité consiste à élaborer puis à mettre en œuvre un plan d’évaluation du programme précisant les critères et modalités d’évaluation privilégiés.

Selon le Règlement général 3 - Les études de cycles supérieurs du réseau de l’Université du Québec, « l'évaluation des programmes d'études consiste dans l'analyse de leur état actuel en fonction des objectifs visés, des résultats obtenus, des moyens utilisés et des ressources qui y sont affectées, pour en mesurer la pertinence et la qualité, eu égard aux besoins de formation qu'ils entendent combler » (p. 12).

Dans le réseau de l’Université du Québec, chaque établissement universitaire, en tant que responsable des programmes qu’il offre, se doit de procéder à une évaluation périodique de chacun de ses programmes selon un calendrier qu’il définit et doit donc se doter d’une politique à cet effet. L’évaluation périodique se définit comme un « processus d’examen des programmes par lequel l’établissement s’assure de la qualité et de la pertinence de la formation offerte aux fins d’imputabilité » (Politique d’évaluation périodique des programmes de la TÉLUQ, p. 1). Dans ce cadre, les comités de programme et les ressources académiques sont conviées à procéder à une auto-évaluation des programmes dont ils sont responsables. Des procédures et des ressources sont mises à leur disposition pour ce faire. Aussi, le présent Guide de l’approche-programme ne fournit pas de gabarits pour ces opérations d’évaluation périodique de programmes, celles-ci variant selon chaque établissement. Il n’en reste pas moins que ces évaluations périodiques constituent des occasions de vérifier si l’approche-programme adoptée dans l’élaboration ou la révision des programmes contribue à améliorer leur qualité et leur pertinence.

Par ailleurs, certains programmes sont soumis à des évaluations effectuées par des organismes d’agrément tels que le CAPFE (Comité d’agrément des programmes de formation à l’enseignement et le BCAPG (Bureau canadien d’agrément des programmes en génie).

En dehors de ces évaluations formelles, l’équipe responsable du projet d’approche-programme gagne à procéder à des évaluations formatives continues, en recueillant des données notamment auprès des étudiants et/ou des intervenants pédagogiques du programme.

L’activité proposée ici se limite à l’élaboration d’un plan d’évaluation du programme.

N.B.  L'activité 6.3 Exécuter et contrôler le projet est à réaliser en parallèle à l'activité 5.

 

Ressources pour réaliser l'activité

 
Élément de documentation : Registre des exigences du projet d'approche-programme (ÉD/6.2.1-2) 

Il s’agit de l’un des éléments de documentation résultant de l’activité de définition de la portée du projet d'approche-programme (activité 6.2.1). Cet élément de documentation devrait normalement avoir été élaboré dès les premières étapes du projet.  

Ces ressources (textes et capsules vidéo), élaborées dans le cadre du projet MAPES, présentent des réflexions et des expériences d’évaluation du programme dans le cadre d’un projet d’approche-programme. 

 

Éléments de documentation à produire

 
Dossier d'évaluation du programme (ÉD/5)

Ce dossier inclut tous les documents produits par l'équipe du projet en rapport avec l'activité d'évaluation du programme incluant le Plan d’évaluation du programme (ÉD/5-1). Ce plan peut être développé dans le Registre des activités et échéancier du projet d’approche-programme (ÉD/6.2.2-1) élaboré avec le gabarit G/6.2.2.-1 à la section réservé à l’activité 5 (Évaluer le programme).

 

Quelques conseils

 

Conseils pour évaluer le programme (conseils C/ 5)

Inscription du projet dans une démarche de recherche
L’inscription du projet d’approche-programme dans une démarche de recherche de type recherche-développement ou recherche-design (Design-Based Research), réalisée avec la collaboration de chercheurs en sciences de l’éducation, constitue une excellente manière de s’engager dans un processus d’évaluation formative du programme. On peut citer, par exemple, la démarche de recherche-design réalisée sous la direction de la professeure Josianne Basque, professeure en technologie éducative à la TÉLUQ, dans le cadre d’un projet financé par le FQRSC (Fonds québécois de recherche sur la société et la culture) ayant pour but d’élaborer un modèle de formation universitaire pour des programmes à vocation professionnelle et dans laquelle une approche-programme a été préconisée :

Basque, J. et coll. (2009). Un modèle de formation intégrant le mentorat, la pratique en milieu de travail, la communauté de praticiens-apprenants en ligne et la co-modélisation des connaissances pour des programmes d’études universitaires à vocation professionnelle : Application à la formation en administration scolaire. Rapport de recherche intégral présenté au FQRSC. Montréal, Canada : Centre de recherche LICEF, Télé-université.

 

Dans une entrevue menée dans le cadre du projet MAPES, madame Françoise Crevier, consultante en technologie éducative ayant contribué à des projets d’approche-programme, mentionne les techniques de collecte de données utilisées dans l’un de ces projets (voir la capsule-vidéo Modalités d’évaluation d’un programme élaboré selon une approche-programme_2).


Conseils généraux pour mener le projet d'approche-programme
 

Schéma de l'activité

Légende