L’évaluation des apprentissages

Article

Britton, E, Simper, N, Leger, A et Stephenson, J. (2017). Assessing teamwork in undergraduate education; a measurement tool to evaluate individual teamwork skills. Assessment and Evaluation in Higher Education, 42(3), 378-397. https://doi.org/10.1177/0273475313499023.

Résumé 

Les compétences à collaborer et à travailler en équipe font de plus en plus partie des programmes de formation universitaires, puisqu’elles sont de plus en plus attendues sur le marché du travail et sont considérées comme des compétences essentielles. Or, l’évaluation de ces compétences s’avèrent souvent un défi tant pour les enseignants que pour les étudiants lorsqu’on leur demande de le faire. L’objectif de cette étude était de développer un outil qui faciliterait l’évaluation de ce type de compétences.

La grille d’évaluation Team-Q a été développée afin de faciliter l’évaluation de façon individuelle les compétences des étudiants à travailler en équipe, et ultimement d’en favoriser le développement. Cette grille s’articule autour de cinq (5) dimensions, soient 1) La contribution au projet/travail d’équipe, 2) la capacité à mobiliser ses coéquipiers, 3) la planification et l’organisation, 4) la contribution au climat d’équipe, et 5) la gestion de conflits potentiels, chacune de ces dimensions étant supportée par des indicateurs qui les clarifient.

Les qualités psychométriques de l’outil révèlent une bonne validité et fiabilité internes, mais il s’avère qu’il se prêterait davantage à l’autoévaluation et à l’évaluation par les pairs.

Appréciation et utilisation potentielle 

La grille d’évaluation Team-Q, après traduction, pourrait s’avérer un outil intéressant pour évaluer le travail en équipe des étudiants, et ce de façon individuelle, tout en les mettant à contribution. Quatre mots résument les avantages liés à l’utilisation de cette grille d’évaluation qui a été validée : transversalité, transparence, sécurisation et développement. Transversalité puisqu’elle peut être utilisée dans différents domaines et contextes d’apprentissage du travail en équipe. Transparence puisque lorsqu’elle est présentée au préalable aux étudiants, les critères d’évaluation sur lesquels ils seront évalués, qu’ils s’autoévalueront ou évalueront leurs pairs sont connus. Sécurisation : souvent source d’inquiétude et de tracas pour les enseignants qui doivent évaluer le travail en équipe, l’utilisation d’un outil validé se veut rassurant. Finalement, développement puisque si l’outil est utilisé dans une perspective tant d’enseignement que d’évaluation (formative et sommative), TeamQ semble contribuer au développement des compétences des étudiants à travailler en équipe. C’est du moins ce que les résultats préliminaires de cette étude indiquent.

Notice biographique

Notice-bio_C.BoucherŒuvrant dans le monde de l’éducation depuis plus de 25 ans, Claude Boucher est conseillère en pédagogie universitaire et chargée de cours en sciences de l’éducation à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) depuis 2007. Ses champs d’intérêt portent notamment sur l’évaluation des apprentissages, la scénarisation pédagogique, la pratique réflexive et le partage d’expertise.

Thème(s)