La motivation à apprendre et la diversification des stratégies pédagogiques

Article

Tremblay-Wragg, E., Raby, C. et Ménard, L. (2018). En quoi la diversité des stratégies pédagogiques participe-t-elle à la motivation à apprendre des étudiants? Étude d’un cas particulierRevue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur, 34(1). 

Résumé 

Cet article relate les résultats d’une étude de cas d’un professeur universitaire qui utilise plusieurs stratégies pédagogiques dans son enseignement et de son groupe de 59 étudiants de première année de premier cycle. Dans le cadre de cette recherche, les chercheurs ont mené un entretien avec le professeur et ont réalisé de l’observation en classe.

L’étude visait à établir un lien entre la diversité des stratégies pédagogiques mises en place par le professeur et la motivation des étudiants. Ces derniers ont répondu à trois reprises à un questionnaire sur leur motivation à apprendre et certains ont participé à des entrevues semi-dirigées.

Les résultats des analyses démontrent que, dans le cas à l’étude, les étudiants, qui étaient motivés à apprendre dès le début du trimestre (moyenne de la motivation au temps 1 de 4,16 sur 5), le sont restés jusqu’à la fin. Les stratégies pédagogiques diversifiées utilisées ainsi que les qualités personnelles de l’enseignant ont été identifiées comme facteurs ayant contribué à maintenir la motivation des étudiants.

Appréciation et utilisation potentielle 

Il est assez courant en enseignement de discuter de la nécessité de diversifier les stratégies pédagogiques utilisées en classe.

Cependant, comme mentionné par les chercheurs dans l’article : « [p]eu d’études ont documenté l’usage de stratégies multiples dans le cadre d’un même cours universitaire, bien qu’il apparaisse important d’en comprendre sa participation à la motivation des étudiants » (p. 3).

Ce texte nous paraît donc, pour cette raison, fort pertinent. Cette étude nous semble intéressante à mentionner, car elle constitue un premier pas dans l’étude de l’apport de la diversification des stratégies pédagogiques dans un même cours à l’université. Puisque ces stratégies ont été mentionnées comme positives par les étudiants du groupe, il paraît pertinent de s’y intéresser davantage. 

Notice biographique

Notice-bio_C.LeblancAprès plusieurs années d’enseignement, Céline Leblanc a entrepris une carrière de conseillère pédagogique en technologie éducative à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) où elle travaille depuis 2008. Dans le cadre de ses fonctions, elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie en enseignement supérieur en présentiel. Entre autres, elle coordonne le programme de mentorat entre enseignants et les activités pédagogiques et technopédagogiques offertes à l’UQTR, elle collabore à la communauté de pratique en pédagogie universitaire ainsi qu’à la formation des nouveaux professeurs et des nouveaux chargés de cours de son établissement. Elle est membre du GRIIP depuis 2008 et elle participe aux Lectures choisies, au comité éditorial du Tableau, au comité des Webinaires du GRIIP et a contribué au développement des modules d’autoformation « Enseigner à l’université ».