Apprentissages suscités par la participation à une communauté de pratique

Article

Gosselin, M., Viau-Guay, A. et Bourassa, B. (2017). Les différents processus d’apprentissage vécus par des professionnels de la santé participant à une communauté de pratique. Phronésis, 6(3), 36-50. https://doi.org/10.7202/1040619  

Résumé

Cet article relate les résultats d’une étude de cas réalisée auprès de participants à une communauté de pratique dans le milieu de la santé, mise en place dans une perspective de développement professionnel. Les chercheurs se sont penchés sur « le processus d’apprentissage déployé par des participants à une CP [communauté de pratique] dans une perspective d’un DP [développement professionnel] constructiviste » (p. 38).

Les expériences d’apprentissage des participants à l’étude recueillies par le biais d’entretiens individuels ont été analysées à la lumière des types d’apprentissage selon Jarvis (2010) soit une absence d’apprentissage immédiat, un apprentissage non réflexif, un apprentissage réflexif et un apprentissage réfléchi. Au total, 31 processus d’apprentissage ont été recensés puis analysés et traités dans l’article.

La discussion fait ressortir entre autres les aspects susceptibles d’influer sur les types de processus d’apprentissage vécus par les participants qui ne sont pas forcément liés à la communauté de pratique. Les chercheurs concluent tout de même que « la construction ou la négociation collective de sens favorise l’apprentissage » (p. 48).

Appréciation et utilisation potentielle 

Le Modèle de Jarvis constitue une lunette intéressante à notre avis pour observer les processus d’apprentissage déployés par les professionnels qui participent à une communauté de pratique mise en place dans un but de développement professionnel. Les chercheurs, dans la discussion, mentionnent par ailleurs que tous les types d’apprentissage de Jarvis sont effectivement présents dans les expériences documentées.

Plusieurs services de pédagogie en enseignement supérieur utilisent la communauté de pratique parmi leurs modalités d’accompagnement des enseignants. Les rencontres qui se déroulent dans le cadre de ces communautés de pratique ont souvent bonne presse et sont un lieu d’échanges stimulants selon ce qui est véhiculé de façon informelle dans nos milieux. Il nous paraissait fort pertinent d’avoir accès aux résultats d’une étude qui s’intéresse aux retombées sur le plan des apprentissages et du développement professionnel d’une communauté de pratique vécue en milieu de travail, dans ce cas-ci dans le domaine de la santé.

Notice biographique

Notice-bio_C.LeblancAprès plusieurs années d’enseignement, Céline Leblanc a entrepris une carrière de conseillère pédagogique en technologie éducative à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) où elle travaille depuis 2008. Dans le cadre de ses fonctions, elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie en enseignement supérieur en présentiel. Entre autres, elle coordonne le programme de mentorat entre enseignants et les activités pédagogiques et technopédagogiques offertes à l’UQTR, elle collabore à la communauté de pratique en pédagogie universitaire ainsi qu’à la formation des nouveaux professeurs et des nouveaux chargés de cours de son établissement. Elle est membre du GRIIP depuis 2008 et elle participe aux Lectures choisies, au comité éditorial du Tableau, au comité des Webinaires du GRIIP et a contribué au développement des modules d’autoformation « Enseigner à l’université ».