Lectures choisies du groupe de veille no. 14 - février 2018

Le groupe de veille  du GRIIP vous présente quatre lectures choisies.

Les thèmes suivants sont traités :

La formation à distance

Une méta-analyse sur la mesure de la qualité de la formation en ligne

 

Référence bibliographique

Esfijani, A. (2018). Measuring Quality in Online Education: A Meta-synthesis. American Journal of Distance Education, 32(1), 57-73. doi:10.1080/08923647.2018.1417658

 

Résumé 

La méta-analyse relatée dans cet article visait à faire la synthèse des critères et standards de qualité de la formation à distance (FAD) parmi un ensemble de 112 études publiées entre 2000 et 2017.

Dans cette méta-analyse, les éléments sont notamment subdivisés en deux catégories : les éléments faisant état d’un angle d’approche unique de mesure, où un seul point de vue est à l’origine de la mesure, puis les éléments faisant valoir un angle d’approche pluriel, où plusieurs points de vue déterminent les éléments. On constate aisément à travers ces quelques exemples la grande disparité entre les critères et angles d’approches de mesure de qualité. C’est d’ailleurs ce que souligne entre autres l’auteur de l’article.

Exemples d'éléments de mesure:

L’angle étudiant

La flexibilité, la rapidité de rétroaction, l’interaction, l’apprentissage réalisé, le soutien technique, la technologie, la satisfaction de l’étudiant. (McGorry, 2003)

Le design de la formation, les interactions, le contenu, le soutien, la diffusion. (Young et Norgard, 2006)

 

L’angle facultaire

Le soutien à l’étudiant, le design et l’organisation Web, le design de la formation et sa diffusion, les travaux et évaluations, l’enseignement innovant intégrant les technologies, l’utilisation de la rétroaction des étudiants. (Hodges University [Gordin et Hall], 2012)

 

L’angle administratif

Le plan d’action pédagogique, les buts des participants, les formateurs, les interventions et interactions pédagogiques, les instruments pédagogiques, la construction de connaissances. (Barbera, 2004)

Le soutien institutionnel, le soutien technique, le développement de la formation, la structure du cours, l’enseignement et l’apprentissage, l’implication sociale et scolaire de l’étudiant, le soutien de la faculté, le soutien par les pairs étudiants, les travaux et les évaluations. (Shelton, 2010)

 

L’angle des étudiants, des facultés et des mentors

L’aperçu et l’introduction de la formation, les objectifs d’apprentissage, les travaux et la mesure [des apprentissages], le matériel pédagogique, l’interaction et l’implication de l’apprenant, la technologie, le soutien à l’apprenant, l’accessibilité. (Brown, Lewis et Toussaint, 2016)

 

L’angle des étudiants, des facultés, des employeurs et de la communauté

L’effectivité de la formation, l’infrastructure technique, la satisfaction de l’étudiant, la satisfaction de l’université. (Zhao, 2003)

Appréciation et utilisation potentielle 

Malgré qu’Esfijani ait constaté que les facteurs et approches pour la mesure de la qualité de la FAD étaient fragmentés et manquaient de cohérence, il est possible pour tout acteur de la formation à distance de s’inspirer des facteurs répertoriés dans cette méta-analyse.

Toutefois, l’absence de cadre universel fait en sorte qu’il revient à chaque institution, intervenant ou équipe de choisir son cadre de référence parmi tant d’autres pour mesurer la qualité de la formation à distance qu’il ou elle veut développer. L’auteur de l’étude souligne d’ailleurs l’importance de développer un tel cadre commun.

Enfin, l’auteur de la méta-analyse indique qu’il y a une faible proportion d’études qui font état de facteurs en lien avec les résultats de l’apprentissage. La majorité des études présentent plutôt des éléments liés aux intervenants ou aux composantes d’une formation, car plus facilement mesurables.

Mots clés

mesure de qualité, formation à distance, méta-analyse

Par Sophie Beaupré

Retour aux thèmes de ce bulletin de veille

 

La réussite aux cycles supérieurs

Les études à temps partiel, les retours aux études et la parentalité étudiante : Entre avantages et risques pour la réussite aux cycles supérieurs

 

Référence bibliographique

Julien, M. et Gosselin, L. (2015). Les études à temps partiel, les retours aux études et la parentalité étudiante : entre avantages et risques pour les femmes. Recherches féministes, 28(1), 169-189. doi: 10.7202/1031058ar

Résumé 

De plus en plus d’étudiants universitaires ont un parcours non traditionnel : études à temps partiel, retour aux études après un arrêt plus ou moins prolongé et responsabilités parentales.

L’article présente les avantages et les risques associés à ces trois réalités, dans le contexte québécois.1 De plus, les données2 démontrent la surreprésentation des femmes québécoises dans ces types de parcours. Ce qui oriente donc l’analyse selon une perspective féministe et soulève ainsi un enjeu d’équité de genre. Les auteurs identifient également une série de règles universitaires et des mesures gouvernementales de soutien qui, ayant été conçues pour les étudiants avec un parcours classique, désavantagent ou même excluent les étudiants vivant les trois réalités présentées dans cet article et donc, désavantagent plus particulièrement les femmes.

 


1. Réalisée dans le contexte de la production d’un avis du Conseil supérieur de l’éducation (CSE 2013), cette analyse a donné lieu à un rapport de recherche (Julien et Gosselin, 2013) dans lequel sont présentés de façon détaillée la démarche méthodologique, les sources de données et les résultats.
2. MELS, GDEU, 2011, compilation du Conseil supérieur de l’éducation.

Appréciation et utilisation potentielle 

Cet article nous permet d’explorer les impacts des études à temps partiel, d’un retour aux études et de la parentalité étudiante en tant que facteurs influençant la réussite aux cycles supérieurs. Les données traitées dans cet article nous semblent tout aussi pertinentes à analyser sous l’angle de la réussite aux cycles supérieurs qu’avec une perspective féministe. En effet, plusieurs étudiants aux cycles supérieurs vivent souvent une, et même plusieurs, de ces réalités. Ainsi, l’analyse des différentes règles universitaires et des mesures de soutien pointées dans l’article nous permet d’identifier les modifications à apporter à nos règles institutionnelles afin de diminuer les restrictions, de faciliter l’accès et d’encourager la persévérance. Par exemple : changer les conditions d’admission de programmes de recherche réservés exclusivement aux étudiants à temps plein; réviser les règles d’accès aux bourses d’études institutionnelles; assouplir dans les règlements des études les conditions d’autorisation d’absence ou d’interruption des études et enfin, adapter l’offre de services aux horaires atypiques de ces étudiants. Ces diverses actions pourraient alors contribuer à la réussite aux cycles supérieurs de cette clientèle universitaire et plus spécifiquement des étudiantes dans nos divers établissements.

Mots clés

parentalité étudiante, retour aux études, facteurs de réussite, cycles supérieurs

Par Renée Courville

Retour aux thèmes de ce bulletin de veille

 

L'évaluation des apprentissages

Comment s’assurer que le contenu de la rétroaction dans l’évaluation contribue aux apprentissages des étudiants?

 

Référence bibliographique

Ryan, A., McColl, G. J., O'Brien, R., Chiavaroli, N., Judd, T., Finch, S. et Swanson, D. (2017). Tensions in post-examination feedback: information for learning versus potential for harm. Medical Education, 51(9), 963-973. doi:10.1111/medu.13366

Résumé 

La notion de rétroaction est fréquemment associée à l’évaluation des apprentissages. En effet, comment s’assurer que la rétroaction, notamment par son contenu, contribue à favoriser les apprentissages et l’autorégulation, et ainsi améliorent les performances ultérieures des étudiants ? C’est ce que les auteurs de cet article ont cherché à comprendre.

Trois différents types de rétroactions écrites à des examens ont été utilisés afin d’en vérifier les incidences sur les comportements d’études et la performance des étudiants aux évaluations qui leur étaient soumises. Tous les groupes d’étudiants recevaient un résultat total en plus d’un résultat en pourcentage pour chacun des domaines ciblés par l’évaluation. Les étudiants du premier groupe recevaient la liste des bonnes et mauvaises réponses. Un deuxième groupe recevait ces mêmes types de rétroactions, mais en plus on leur avait demandé d’indiquer leur niveau de certitude pour chacune des questions ; on leur présentait donc leurs résultats en fonction de leur niveau de certitude. Cette option permet aux étudiants, selon les auteurs, de s’autoréguler. Finalement, le troisième groupe ne recevait que des rétroactions de type normatif, c’est à dire en comparant les résultats de l’étudiant à ceux du groupe.

Nous avons retenu cet article pour:

L’importance à accorder à la rétroaction, les types de rétroactions utilisées qui peuvent être transposées dans différents domaines d’études et le résultat lié aux rétroactions sous forme de comparaisons normatives qui peuvent nuire, notamment aux étudiants qui éprouvent un peu plus de difficulté.

Mots clés

rétroaction, évaluation des apprentissages, autorégulation

Par Claude Boucher

Retour aux thèmes de ce bulletin de veille

 

La technopédagogie

Quelles tendances technopédagogiques pour 2018?

 

Référence bibliographique

Kelly, T. (2018). 7 Ed tech trends to watch in 2018. Campus Technology

Résumé 

Campus Technology nous présente sept (7) grandes tendances technologiques recensées par quatre (4) leaders en gestion des technologies de l’information :

  1. Institutions axées sur les données :

Les institutions devront prendre en compte l’importance des données et des métadonnées pour analyser les besoins et l’utilisation des outils qu’ils offrent ou offriront.

2. Apprentissage immersif :

L’influence de la démocratisation des nouvelles technologies est à intégrer dans les lieux d’enseignement.

3. Matériel de cours et évaluations des apprentissages numériques :

L’accessibilité et l’abondance de matériel numérique sur le web amènent à repenser l’utilisation de ces ressources et la façon de les évaluer et de les intégrer pédagogiquement dans l’enseignement.

4. Vidéo à l’échelle de l’institution :

Il faut penser à l’uniformisation et l’interopérabilité des outils vidéo (YouTube, TedTalk, plateforme d’enseignement et apprentissage en ligne, Moodle, etc.) pour en faciliter la transmission et l’utilisation.

5. La technologie mobile et l’Internet des objets* :

Les institutions et les services TI devront prendre en compte la diversité des technologies mobiles et la multiplication des appareils mobiles personnels BYOD « Bring Your Own Device » présents et intégrés dans l’enseignement.

6. Rôle des TI :

L’importance de leur rôle ira en augmentant dans différents domaines allant du renforcement des infrastructures au recrutement, en passant par la gestion des opérations et du changement institutionnel.

7. Conception d’espaces d’apprentissage :

Les espaces sont repensés pour prendre en compte les besoins et les évolutions des étudiants et des technologies, le tout intégré à diverses approches pédagogiques.

*« Infrastructure mondiale pour la société de l'information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets (physiques ou virtuels) grâce aux technologies de l'information et de la communication interopérables existantes ou en évolution ». (Union internationale des télécommunications).

Appréciation et utilisation potentielle 

Cet article nous fait réfléchir sur l’abondance des technologies et leurs influences sur le milieu d’enseignement. L’évolution des technologies, mais aussi des besoins et des habitudes des apprenants impactent fortement et ont une incidence sur les lieux d’enseignement et d’apprentissage. Nous pouvons nous poser la question de la présence des technologies dans notre institution. Comment notre institution a-t-elle évolué ? Comment les technologies sont-elles intégrées dans nos lieux d’enseignement physiques, mais aussi dans nos méthodes pédagogiques ?

Mots clés

technologies, technopédagogie, tendances numériques

Par Marina Caplain

Retour aux thèmes de ce bulletin de veille