Vol.5 - no 3 - Éducation inclusive : repères pour la pratique à l'université

L'essor du mouvement d'éducation pour tous et la nécessité de mettre en place des mesures d'aménagement pour certains étudiants identifiés en situation de handicap sont liés à l'émergence des pratiques pédagogiques universelles. Devant la diversité des profils d'apprenants, comment peut-on repenser la pédagogie universitaire afin de favoriser l'apprentissage et la réussite de tous les étudiants dans une perspective équitable? Marie-Pierre Fortier et Geneviève Bergeron invitent les lecteurs à s'interroger sur cette thématique et à explorer les cadres de la conception universelle de l'apprentissage et de la différenciation pédagogique.

Marie-Pierre Fortier (Ph. D.) est professeure au Département d'éducation et formation spécialisées à l'UQAM et chercheuse au Laboratoire international sur l'inclusion scolaire. Elle détient un doctorat en éducation de Massey University, Nouvelle-Zélande. Ses intérêt de recherche portent sur différents aspects de l'éducation inclusive : obstacles et facteurs facilitant la mise en oeuvre de l'éducation inclusive, cultures scolaires, représentations et pratiques des acteurs de l'éducation inclusive, voix et expérience scolaire des élèves identifiés en difficulté, organisation de l'éducation en adaptation scolaire et en contexte d'intégration et d'inclusion ainsi que gestion des comportements positive et axée sur l'apprentissage.

Geneviève Bergeron (M.A.) est chargée de cours au Département d'éducation et formation spécialisées à l'UQAM et est responsable et conseillère du soutien aux étudiants en situation de handicap à HEC Montréal. Elle s'intéresse aux questions touchant l'inclusion depuis une dizaine d'années.

► Consultez Le Tableau vol. 5 - numéro 3 - "Éducation inclusive : repères pour la pratique à l'université" en format PDF.