L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence?

Texte complémentaire au bulletin Le Tableau v2-n1 sur le thème « La conception de cours à distance »

Auteurs :  Josianne Basque, professeure à la TÉLUQ, et Marilyn Baillargeon, spécialiste en sciences de l’éducation à la TÉLUQ

« L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence? » Selon les recherches, cela ne serait pas le cas :

  • Bernard et al. (2004) ont examiné les résultats de 232 études comparant les effets de l’enseignement à distance à ceux de l’enseignement en classe sur l’apprentissage, les attitudes envers le cours et la persévérance. Globalement, la  méta-analyse montre qu’il n’y a pas de différence significative entre les modalités d’enseignement sur ces trois mesures. Lorsque l’enseignement à distance synchrone est comparé à l’enseignement en présence, les effets sont meilleurs dans cette dernière modalité. Toutefois, lorsque l’enseignement à distance asynchrone est comparé à l’enseignement en présence, les effets sont meilleurs avec l’enseignement à distance.
  • Sitzman et al. (2006) ont analysé les résultats de 96 études comparant l’enseignement en ligne à l’enseignement en classe et concluent que la première modalité est 6 % plus efficace lorsqu’il s’agit de cours visant des connaissances déclaratives ou conceptuelles et lorsque les méthodes d’enseignement sont semblables dans les deux modalités. Lorsqu’il s’agit de cours visant des connaissances procédurales, les effets sur l’apprentissage sont semblables dans les deux modalités. En outre, il ressort que la modalité mixte s’avère plus efficace que la modalité entièrement en ligne.
  • Une autre méta-analyse, plus récente encore (Means et al., 2009), fondée sur l’examen des résultats de 46 études menées pour la plupart auprès d’étudiants postsecondaires et d’apprenants adultes, révèle que ceux ayant suivi un cours entièrement ou partiellement en ligne obtiennent en moyenne de meilleurs résultats à des mesures d’apprentissage que ceux ayant suivi le même cours en présence. Les avantages sont toutefois modestes.

Les chercheurs dans le domaine mettent cependant en garde contre une interprétation trop rapide de tels résultats puisque les cours dans chacune des deux modalités peuvent différer substantiellement les uns des autres et qu’il y a une grande variabilité dans les résultats des études. C’est avant tout la combinaison judicieuse des différentes composantes d’un cours qui est garante d’une meilleure efficacité, d’où l’importance de se référer aux principes d’un « bon » design pédagogique. Un cours mal conçu, qu’il soit offert à distance ou en présence, reste un cours mal conçu… Selon Clark, (Clark, Dessus, Marquet, 2009), les « ingrédients actifs » dans l’enseignement, ce sont avant tout la méthode d’enseignement et les connaissances préalables des apprenants au moment d’aborder un cours. On peut ajouter que les technologies, parce qu’elles sont des outils de médiation de la pensée, peuvent aussi favoriser un engagement cognitif plus actif chez les étudiants lorsque bien choisies et utilisées (Jonassen, 2000; Kommers et al., 1992).

Références

Bernard, R. M., Abrami, P. C., Lou, Y., Borokhovski, E., Wade, A., Wozney, L., Wallet, P.A., Fiset, M. et Huang, B. (2004). How does distance education compare   
with classroom instruction? A meta-analysis of the empirical literature. Review of Educational Research, 74(3), 379-439.
Clark, R., Dessus, P., Marquet, P. (2009).  Entretien : À la recherche des ingrédients actifs de l’apprentissage. Distances et Savoirs7(1), 113-124. Accessible en ligne : http://ds.revuesonline.com/gratuit/DS7_1_10_entretien_clark.pdf
Jonassen, D. H. (2000). Computers as mindtools for schools:  Engaging critical thinking (2e éd.). Upper Saddle River, NJ : Prentice Hall.
Means, B., Toyama, Y., Murphy, R., Bakia, M. et Jones, K. (2009). Evaluation of evidence-based practices in online learning: A meta-analysis and review of online learning studies. Washington, D.C. : U.S. Department of Education. Accessible en ligne  http://www2.ed.gov/rschstat/eval/tech/evidence-based-practices/finalreport.pdf
Sitzmann, T., Kraiger, K,  Stewart, D. et Wisher, R. (2006). The comparative effectiveness of web-based and classroom instruction: A meta-analysis. Personnel Psychology59(3), 623–664.