Ajouter un commentaire

L'approche-programme, c'est quoi?

par Josianne Basque, professeure, Département Éducation, TÉLUQ

 

Diverses définitions de l'approche-programme ont été proposées depuis le début des années 1990 par des auteurs québécois et européens. Quelques-unes sont rapportées dans le tableau ci-dessous.

 
Dorais (1990)

L'approche-programme, c'est […] un moyen […] de remettre le programme, avec ses étudiantes et ses étudiants au centre des préoccupations et des actions, dorénavant collectives et concertées, de tous les agents éducatifs […] .  Cela signifie principalement de concevoir l'activité éducative en fonction des besoins de formation particuliers des étudiantes et des étudiants d'un programme donné. Cela signifie encore d'assurer la cohérence de l'activité éducative, de façon à favoriser l'intégration des apprentissages, c'est-à-dire la meilleure formation possible et pas seulement l'accumulation de connaissances sans liens ni suites. (p. 38)

Forcier (1991)L'approche-programme, c'est essentiellement une façon d'envisager les activités de formation offertes aux élèves [...] dans une perspective holiste et systémique où tous les intervenants et toutes les intervenantes participent sciemment et de façon concertée à la réalisation d'une œuvre commune: la formation des élèves dans chacun des programmes offerts.... (p.22)
Savard (1999)Stratégie de gestion pédagogique […] plaçant le programme, plutôt que les cours, au cœur de l’acte pédagogique. Le programme est considéré comme un tout organique, où tous les cours interagissent en fonction de principes d’harmonisation et de cohérence. (p. 14)
Ministère de l'Éducation du Québec (2004)

Définition. Approche axée sur la cohérence du programme de formation ou le décloisonnement des disciplines en vue de l'intégration des apprentissages.
Notes. L'approche-programme s'oppose à une série de cours sans relations explicites les uns avec les autres, puisque tous les cours d'un programme de formation sont interreliés en fonction de principes d'harmonisation et de cohérence.
L'approche-programme suppose la concertation des différents acteurs scolaires.  (MEQ, 2004, dans Grand dictionnaire terminologique)

Legendre (2005)Approche qui consiste à organiser les ressources en les regroupant autour des caractéristiques et des besoins communs présentés par les populations visées. (p. 118)
CAPFE (2007) Approche axée sur la cohérence du programme de formation ou le décloisonnement des disciplines en vue de l’intégration des apprentissages. [...] l’approche-programme s’oppose à une série de cours sans relations explicites les uns avec les autres, puisque tous les cours d’un programme de formation sont interreliés en fonction de principes d’harmonisation et de cohérence. L’approche-programme suppose la concertation des différents acteurs scolaires. (p. 1)
Prégent, Bernard et Kozanitis (2009)

En ce qui concerne [...] l'organisation de l'enseignement, deux modèles coexistent. Le premier, le plus répandu, est celui de "l'approche-cours". Il s'agit d'une organisation des cours dans un programme d'études dont le caractère est individualiste, et où l'on confie à chaque professeur la tâche de préparer et de donner seul "ses" cours de la meilleure façon possible. Tout cela se passe de façon plutôt  isolée, dans une méconnaissance relative des autres cours du programme d'études et sans interactions longitudinales significatives avec les autres professeurs et les autres cours de toutes les années du programme.

Le deuxième modèle d'organisation de l'enseignement est "l'approche-programme". Dans ce dernier cas, l'ensemble des cours du programme repose sur un "projet de formation" (lignes directrices, principes et applications) élaboré et poursuivi de manière collective et longitudinale par le corps professoral (professeurs et chargés de cours) et les leaders responsables de l'enseignement, dans un esprit de constante collaboration et collégialité. Personne ne s'y sent vraiment propriétaire d'un cours, mais tous collaborent, dans les cours qui leur sont confiés, à la réussite de l'ensemble du programme d'études et cela, dans une organisation et sous la direction de personnes qui favorisent la transparence, l'interaction entre les cours et les professeurs, la rétroaction et l'amélioration régulière des divers éléments du programme d'études offert aux étudiants. (p. 2)

CEFES (2011)

Moyen privilégié par le corps professoral d'un même programme d'études pour assurer un fil conducteur et une certaine harmonisation entre les cours offerts durant la formation des étudiants.

CUFE (2012)

Modèle d’organisation de la formation où le programme constitue l’unité de base de la formation […] et l’enseignement est conçu comme un tout intentionnellement intégré autour d’une vision partagée. (p. 6)
Berthiaume et Rege Colet (2013)

Façon d'envisager l'enseignement au supérieur qui privilégie le point de vue du programme formé de plusieurs cours et géré par une équipe d'enseignants. (p. 324)

Sylvestre et Berthiaume (2013)L'approche-programme  […] consiste à développer une vision commune et collective du programme et de ses intentions formatives. Pour y arriver, on réfléchit en équipe pédagogique à ce que représente le programme, ses finalités, sa structure. (p. 105)

 

En analysant les définitions présentées dans le tableau ci-dessus, nous pouvons dégager les constats suivants :  

  • le but visé est l'intégration des apprentissages chez les étudiants plutôt que l'accumulation de connaissances; 
  • le programme, et non le cours, constitue l'unité de base de la formation;
  • il doit y avoir cohérence étroite entre les différentes composantes du programme; 
  • l'approche exige la concertation et la collaboration continue entre les différents acteurs intervenant dans le programme; 
  • il y a un processus à mettre en place et un ensemble d'activités à mener, que certains nomment « stratégie de gestion pédagogique », d'autres un « modèle d'organisation » et d'autres encore une « façon de coordonner et de gérer » le programme.
La prise en compte de l'ensemble de ces caractéristiques nous amène à proposer la définition suivante de l'approche-programme:

Une démarche d'ingénierie pédagogique visant à assurer la cohérence et l'harmonisation au sein et entre les différentes composantes d'un programme d'études afin de favoriser l'intégration des apprentissages chez l'étudiant tout au long de son parcours d'étude.

Par démarche d'ingénierie pédagogique, nous comprenons l'ensemble des activités réalisées tout au long du cycle de vie d'un « système d'apprentissage » (ici, un programme). Ce cycle de vie va de la reconnaissance d'un besoin de formation justifiant la mise en œuvre d'un projet de développement (ou révision) d'un programme de formation jusqu'à l'implantation du programme, puis son évaluation et éventuellement son retrait de l'offre de formation, en passant par des activités de planification et de conception du programme, ainsi que de production de ressources d'enseignement et d'apprentissage. Ce cycle de vie s’inscrit dans un processus transversal de gestion de projet qui inclut notamment des activités de consultation, d’information, d’animation, de concertation, ainsi que des activités de gestion des différentes ressources du programme.

Quant aux composantes d'un programme, nous en distinguons quatre principales, en nous inspirant de celles qui ont été identifiées sous le vocable « axes d'un système d'apprentissage » par Paquette (2002a) :
 
  • la composante des cibles d'apprentissage, qui fait référence aux connaissances et compétences à développer par les étudiants et dont la formulation permet aussi de délimiter le contenu abordé dans le programme;

  • la composante pédagogique, qui concerne les approches pédagogiques privilégiées et la manière dont elles s’incarnent dans des événements d’apprentissage et d’enseignement (cours et autres types d'activités proposées aux étudiants); il est fait référence ici essentiellement aux stratégies pédagogiques, aux stratégies d’évaluation des apprentissages et aux stratégies d’encadrement des étudiants mises en œuvre dans le programme ainsi qu’à la manière de les amalgamer dans des scénarios d’apprentissage et d’enseignement à l’échelle du programme;

  • la composante médiatique, qui concerne le format matériel de la formation dispensée dans le programme; il est fait référence ici à l’ensemble des ressources utilisées à l'échelle du programme : documents textuels, documents audio et vidéo, illustrations, plateforme de diffusion de cours en ligne, site web, outils proposés aux étudiants, etc.;

  • la composante logistique, qui concerne l’infrastructure logistique à mettre en place pour la prestation de la formation : modalités de prestation (en présence, à distance, en mode hybride, en mode ouvert et massif, etc.), technologies requises, horaire, embauche du personnel d’enseignement, locaux, procédures de réservation des équipements, d’inscription, d’attribution de codes d’accès à des cours en ligne, etc.

 

Références

Berthiaume, D. et Rege Colet, N. (2013). Glossaire. Cent notions pour comprendre la pédagogie de l'enseignement supérieur. Dans D. Berthiaume et N. Rege Colet (dir.), La pédagogie de l'enseignement supérieur: Tome 1: Enseigner au supérieur (pp. 323-334). Berne, Suisse: Peter Lang.

CAPFE (2007). L’approche-programme : Définition et composantes. Montréal, Canada : Comité d’agrément des programmes de formation à l’enseignement, Ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport du Québec. 

CUFE (2012). Formation continue en environnement. Sherbrooke, Canada : Centre universitaire de formation en environnement, Université de Sherbrooke. 

CEFES (2011). La mise en œuvre de l'approche programme à l'Université. Montréal, Canada : Centre d'études et de formation en enseignement supérieur, Université de Montréal.

Dorais S. (1990). Réflexion en six temps sur l'approche-programme. Pédagogie collégiale, 4(1), 37-41.

Forcier, P. (1991). Faire apprendre l'essentiel dans les programmes d'études. Pédagogie collégiale, 5(2), 22-26.

Legendre, R. (2005). Dictionnaire actuel de l'éducation (3e éd.). Montréal, Canada : Guérin.

Paquette, G. (2002a). L'ingénierie pédagogique : Pour construire l'apprentissage en réseaux. Sainte-Foy, Québec : Presses de l'Université du Québec.

Prégent, R., Bernard, H. et Kozanitis, A. (2009). Enseigner à l'université dans une approche-programme. Montréal, Canada: Presses internationales Polytechnique.

Savard, L. (dir.). (1999). Guide d'animation servant à l'encadrement pédagogique des professeurs au moment de l'implantation d'un programme révisé par compétences. Chicoutimi, Canada : Collège de Chicoutimi.

Sylvestre, E. et Berthiaume, D. (2013). Comment organiser un enseignement dans le cadre d'une approche-programme? Dans D. Berthiaume et N. Rege Colet (dir.), La pédagogie de l'enseignement supérieur: Tome 1: Enseigner au supérieur (pp. 105-118). Berne, Suisse: Peter Lang.

Thématiques: 

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées de spam.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.