Vol.4 - no 7 - Repenser l’utilisation de l’exposé magistral

L'exposé magistral est une pratique très connue en enseignement. Pourtant, on connait très peu l'impact que cette pratique a sur l'apprentissage des étudiants. Quel est le lien entre l'enseignement magistral et la motivation des étudiants? De quelle manière cette pratique peut-elle être repensée? Les auteurs, Jean-François Desbiens, Anastassis Kozanitis et Sèverine Lanoue, invitent les lecteurs à explorer ces questions. 

Jean-François Desbiens Ph.D. est professeur titulaire au département d’enseignement préscolaire et primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur du CRIFPE-Sherbrooke. Il s’intéresse à la pédagogie universitaire depuis plusieurs années et s’intéresse plus particulièrement aux pratiques effectives des formateurs universitaires.

Anastassis Kozanitis (Ph.D) est professeur au Département de didactique de l'Université du Québec à Montréal depuis 2015. Il a aussi été conseiller pédagogique pendant plus de 10 ans à Polytechnique Montréal. Il enseigne aux futurs enseignants du niveau collégial et universitaire, notamment les stratégies et modèles d'enseignement, la gestion de classe et la motivation. Ses intérêts de recherche portent sur la motivation et l'engagement scolaire en contexte postsecondaire, ainsi que sur l'influence des interventions éducatives sur les apprentissages complexes dans les parcours professionnalisants. Enfin, il est consultant en pédagogie universitaire auprès d'organismes internationaux, particulièrement pour accompagner des réformes de programmes inspirées de l'approche par compétences.

Sèverine Lanoue, M. Sc. est étudiante au doctorat en science de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke. Elle se spécialise en intervention éducative en activité physique. Depuis, plusieurs années elle agit comme assistante de recherche pour des projets sur la pédagogie universitaire.

► Consultez Le Tableau vol. 4 - numéro 7 - "Repenser l’utilisation de l’exposé magistral" en format PDF.

 

Vol.4 - no 7 - Repenser l’utilisation de l’exposé magistral - informations complémentaires

Tel qu’indiqué dans le bulletin Le Tableau Repenser l’utilisation de l’exposé magistrall’exposé magistral est de loin la formule pédagogique la plus utilisée. Les chercheurs Jean-François Desbiens, Anastassis Kozanitis et Sèverine Lanoue ont constaté une utilisation plus marginale d’autres formules pédagogiques comme les discussions en classe, l’approche problème, l’enseignement par les pairs et le travail d’équipes.  

Figure 1. Proportion du temps d’utilisation  de chaque formule pédagogique répertoriée.

Les chercheurs ont également constaté qu’un ratio temps consacré à l’enseignement magistral / nombre d’épisodes EM élevé (T/EP-3 et T/EP-4) est associé à des perceptions défavorables des étudiants sur les plans de la motivation (Buts de maîtrise -1; Buts d’évitement-4; Intérêt-1; Sentiment d’efficacité personnelle-1; Sentiment de contrôle-1), de l’engagement (Participation verbale-1) et du style d’interaction de l’enseignant (Ouverture-1 et Réactions-1) (voir figure 1). 

Figure 2.  Description des associations entre un ratio temps (T) / nombre d’épisodes EM élevé et les perceptions de la motivation, de l’engagement et du style d’interaction.