Le Tableau

Le bulletin Le Tableau est destiné aux enseignants de niveau universitaire (professeurs, chargés de cours, chargés d’enseignement, tuteurs et autres). Il vise à informer ces enseignants sur les différentes approches pédagogiques qui peuvent être utilisées dans le cadre de l’enseignement universitaire.

Vol.6 - no 3 - Favoriser la persévérance chez les étudiants en rédaction de mémoire ou de thèse

 

La rédaction d'un mémoire ou d'une thèse s'apparente à la réalisation d'un marathon, où la persévérance est la clé du succès. Malgré les croyances, ce parcours peut être vécu de façon positive, mais cela nécessite la mise en place de certaines conditions favorables. À ce titre, le directeur/directrice de recherche joue un rôle de premier plan, en favorisant un engagement soutenu et régulier de la part de l'étudiant en rédaction. Ce présent Tableau propose au directeur/directrice de recherche des pistes d'intervention pour "coacher" les étudiants au fil de leur "marathon de rédaction".

 

Émilie Tremblay-Wragg est candidate au doctorat en éducation, chargée de cours à l'UQAM et cofondatrice des retraites de rédaction Thèsez-vous?. Ses principaux intérêts de recherche sont : la pédagogie universitaire, les stratégies pédagogiques diversifiées, la motivation à apprendre et la formation des enseignants. 

  Sara Mathieu-C. est candidate au doctorat en psychopédaggie à l'Université de Montréal, chargée de cours au département des sciences de l'activité physique à l'UQAM et cofondatrice des retraites de rédaction Thèsez-vous?. Ses travaux concernent l'éducation à la sexualité, les jeux sérieux, le transfert de connaissances et, plus récemment, les pratiques rédactionnelles en milieu académique, ainsi que l'entrepreneuriat social. 

 Geneviève Belleville est professeure à l’École de l’Université Laval. Ses intérêts de recherche et de clinique portent sur les troubles anxieux, les troubles de l’humeur et les problèmes de sommeil. Son intérêt pour les difficultés aux études doctorales s’est concrétisé par des recherches publiées et en cours sur la détresse psychologique des étudiants universitaires. Depuis la publication d’un livre s’adressant aux étudiants doctoraux, elle a été invitée à de nombreuses reprises à donner des conférences sur les défis de la rédaction scientifique. En 2016, elle a reçu un prix soulignant la qualité de son mentorat auprès des étudiants doctoraux de la part de la Faculté des Sciences Sociales de l’Université Laval.

► Consultez Le Tableau "Favoriser la persévérance chez les étudiants en rédaction de mémoire ou de thèse" en format PDF

Vol.6 - no 2 - Le numérique en pédagogie universitaire : du constat d’efficacité à l’adoption

Le numérique est majoritairement perçu comme un moteur de changement des pratiques d’enseignement. Dans cette perspective, l’intégration du numérique en pédagogie universitaire a suscité un grand nombre d’études visant à en mesurer l’impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Bien que moins étudiée, un autre enjeu pour que le numérique remplisse ses promesses est qu’il soit adopté de façon durable par une masse critique d’enseignants universitaires. À la lumière de ce double enjeu (enjeu d’efficacité, enjeu d’adoption), ce texte souhaite poser un regard critique sur les possibilités du numérique en pédagogie universitaire et les conditions nécessaires à leur actualisation. 

 

Simon Collin est professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation et directeur du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante - Université du Québec (CRIFPE-UQ). Son parcours académique et ses intérêts de recherche portent sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation.

Hamid Saffari est doctorant et chargé de cours à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal. Il est également coordonnateur de la Chaire de recherche sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation. Ses intérêts de recherche portent sur l’utilisation des technologies dans le domaine de l’éducation, notamment sur l’apprentissage mobile des étudiants universitaires.

► Consultez Le Tableau "Le numérique en pédagogie universitaire : du constat d’efficacité à l’adoption " en format PDF

Vol.6 - no 1 - L’apprentissage hybride

 

L’apprentissage hybride semble être une solution pour accommoder les étudiants en leur permettant notamment de concilier études-travail-famille. Mais qu’en est-il de l’implication de l’enseignant universitaire en termes de compétences technopédagogiques à développer et de temps à investir afin d’offrir un enseignement adéquat? Le présent bulletin Le Tableau propose des éléments à considérer dans l’adoption de l’apprentissage hybride, soulève des défis susceptibles d’être rencontrés à la fois par l’enseignant et par les étudiants et fournit des pistes pour intégrer l’apprentissage hydride dans un cours universitaire.

 

Titulaire d’un doctorat en Sciences de gestion de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et d’un MBA de HEC Montréal, François Bédard est professeur au département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM depuis 1993. Il a dirigé de 2003 à 2013 le Centre international de formation et de recherche en tourisme (CIFORT). Initiateur en 2006 du Centre mondial d’excellence des destinations (CED) créé avec le concours de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), il en assure depuis la direction scientifique. Ses activités de recherche et d’enseignement portent principalement sur la gestion et le développement des destinations touristiques ainsi que sur les stratégies d’adaptation aux technologies de l’information et de la communication dans les services, en particulier dans les domaines du tourisme et de la formation supérieure.

 

Patrick Pelletier est professeur à l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ. Détenteur d’un doctorat en management (HEC Montréal), il est spécialisé dans le domaine de la théorie des organisations. Ses travaux de recherche portent sur la gouvernance, le changement institutionnel et l’expertise pédagogique en enseignement supérieur. Il s’est vu décerné en 2014 le prix Sheffield par la Canadian Society for Higher Education et il est également récipiendaire du Prix 2016 de la Ministre de l'enseignement supérieur du Québec dans la catégorie Cours de la formation à distance.

 

Christiane Le Clech est spécialiste en sciences de l’éducation au Service technopédagogique de la TÉLUQ où elle travaille en collaboration avec des professeurs au développement et à la mise à jour de cours à distance. Elle est titulaire d'une maîtrise en technologie éducative avec mémoire de l’Université Laval. Elle cumule plusieurs années d’expérience en design pédagogique, tant en milieu universitaire que corporatif, et a accompagné nombre de professeurs et formateurs dans l’apprentissage des technologies de l’apprentissage en ligne.

► Consultez Le Tableau "L’apprentissage hybride " en format PDF

Vol.5 - no 6 - Éducation aux médias: que faut-il savoir ?

 

Les médias occupent une place centrale dans nos vies, que ce soit à la maison, à l'école ou au boulot. Les enjeux touchant aux médias sont l’objet de préoccupations quotidiennes et pourtant, le développement de compétences en lien avec ces derniers demeure problématique au Québec comme ailleurs. Les auteurs de ce Tableau proposent un survol de ce que représente l’éducation aux médias tout en s’intéressant à la façon de contribuer, en tant qu’enseignants universitaires, au développement des compétences des étudiants en ce qui a trait aux usages des médias.

Normand Landry est professeur à la TÉLUQ et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains. Il est également chercheur au Centre interdisciplinaire CRICIS sur la communication, l’information et la société. Ses travaux se concentrent sur l’éducation aux médias, la communication et les mouvements sociaux, ainsi que sur les droits de la communication.

 

Sonia Lefebvre, Ph.D., est professeure au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses intérêts de recherche concernent principalement l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) à des fins d’enseignement et d’apprentissage, notamment le tableau numérique interactif (TNI). En outre, elle s’intéresse au développement de la compétence professionnelle liée aux TIC de même qu’à l’éducation aux médias. Elle est notamment membre du Groupe de recherche interuniversitaire sur les impacts pédagogiques des technologies de l’information et de la communication (GRIIPTIC) et chercheure associée à la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains.

 

► Consultez Le Tableau "Éducation aux médias: que faut-il savoir ?" en format PDF

Vol.5 - no 5 - Mettre en mouvement pédagogiquement la pensée critique

 

 

Enseigner la pensée critique aux étudiants est un défi nécessaire en tant qu'enseignant. Faciliter le questionnement critique leur permet de construire du sens par rapport à ce qui est enseigné mais aussi tout le long de leur vie, en tant que futurs citoyens. Réfléchir par soi-même et aussi ensemble avec ses pairs fait partie de la démarche démocratique.

 

Ina Motoi, est professeure en travail social à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et responsable de la maîtrise en travail social et du microprogramme de 1er cycle en résolution de conflit.

 

 

 

 

► Consultez Le Tableau "Mettre en mouvement pédagogiquement la pensée critique" en format PDF

Vol.5 - no 4 - Aider les étudiants en situation de handicap: des accommodements pour soutenir tous les étudiants

En tant qu'enseignant universitaire, plusieurs se questionnent sur les meilleures pratiques à adopter pour favoriser la réussite de tous. Dans ce numéro du bulletin Le Tableau, Nicole Beaudry propose des accomodement qui visent à favoriser la réussite des étudiants en situation de handicap, mais qui peuvent aussi avoir un impact positif  sur l'ensemble de la classe. 

Nicole Beaudry est titulaire d’une maîtrise en psychopédagogie et occupe actuellement un poste de conseillère pédagogique au Centre de formation en soutien à l’académique (CFSA) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages portant principalement sur les modèles pédagogiques issus du courant humaniste.  Elle a été professeure invitée et chargée de cours dans différents établissements universitaires.

►Consultez Le Tableau vol.5 - numéro 4 - "Aider les étudiants en situation de handicap: des accommodements pour soutenir tous les étudiants" en format PDF.

Thématiques: 

Vol.5 - no 3 - Éducation inclusive : repères pour la pratique à l'université

L'essor du mouvement d'éducation pour tous et la nécessité de mettre en place des mesures d'aménagement pour certains étudiants identifiés en situation de handicap sont liés à l'émergence des pratiques pédagogiques universelles. Devant la diversité des profils d'apprenants, comment peut-on repenser la pédagogie universitaire afin de favoriser l'apprentissage et la réussite de tous les étudiants dans une perspective équitable? Marie-Pierre Fortier et Geneviève Bergeron invitent les lecteurs à s'interroger sur cette thématique et à explorer les cadres de la conception universelle de l'apprentissage et de la différenciation pédagogique.

Marie-Pierre Fortier (Ph. D.) est professeure au Département d'éducation et formation spécialisées à l'UQAM et chercheuse au Laboratoire international sur l'inclusion scolaire. Elle détient un doctorat en éducation de Massey University, Nouvelle-Zélande. Ses intérêt de recherche portent sur différents aspects de l'éducation inclusive : obstacles et facteurs facilitant la mise en oeuvre de l'éducation inclusive, cultures scolaires, représentations et pratiques des acteurs de l'éducation inclusive, voix et expérience scolaire des élèves identifiés en difficulté, organisation de l'éducation en adaptation scolaire et en contexte d'intégration et d'inclusion ainsi que gestion des comportements positive et axée sur l'apprentissage.

Geneviève Bergeron (M.A.) est chargée de cours au Département d'éducation et formation spécialisées à l'UQAM et est responsable et conseillère du soutien aux étudiants en situation de handicap à HEC Montréal. Elle s'intéresse aux questions touchant l'inclusion depuis une dizaine d'années.

► Consultez Le Tableau vol. 5 - numéro 3 - "Éducation inclusive : repères pour la pratique à l'université" en format PDF.

 

Vol.5 - no 2 - La cohérence entre la technologie, la pédagogie et le contenu : un souci plus que théorique !

Devant les nombreuses possibilités technologiques qui sont proposées pour varier l’enseignement, il n’est pas toujours évident d’assurer la cohérence entre la technologie choisie, la pédagogie et le contenu à enseigner. C'est avec le modèle TPACK (Technological Pedagogical and Content Knowledge) comme cadre de référence que Patrick Plante suggère dans ce bulletin quelques pistes pour mieux s’y retrouver.

Patrick Plante est chercheur postdoctoral à la TÉLUQ (AGE-WELL NCE-RCE), directeur de la recherche au Centre de recherche public SAVIE et chargé de cours à l'Université Laval. Il détient un doctorat en technologie éducative de l'Université Laval. Ses champs d'intérêt portent sur les théories de la technologie, la démocratisation de la sphère technique, le design pédagogique, les jeux sérieux et les hackers. 
 

► Consultez Le Tableau vol. 5 - numéro 2 - "La cohérence entre la technologie, la pédagogie et le contenu : un souci plus que théorique !" en format PDF.

Vol.5 - no 1 - Tenir compte de la « zone proche de développement » des étudiants dans son enseignement

Il revient à l'enseignant de trouver le juste milieu entre le niveau d'activités d'apprentissage trop faciles et trop difficiles pour permettre aux étudiants de développer leurs compétences. Cette "zone proche de développement" doit aussi être conjugée avec le juste soutien nécessaire à apporter aux étudiants afin d'assurer leur motivation et leur réussite. Les auteurs de ce tableau explicitent ce concept et proposent des pistes pour intégrer cette "zone" aux pratiques pédagogiques. 

Katia Renaud est professionnelle de recherche en pédagogie de l'enseignement supérieur à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle collabore à de nombreux projets en lien avec la pédagogie de l'enseignement supérieur, notamment dans le développement et l’animation d’ateliers de pédagogie offerts dans différentes institutions collégiales et universitaires au Québec et ailleurs dans le monde. Elle travaille en collaboration avec le Bureau de pédagogie et de formation à distance de l'UQTR, avec le Bureau des relations internationales de l’UQTR et avec le vice-décanat du Campus Mauricie de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Ses intérêts de recherche sont en lien avec le développement des compétences en pédagogie de l'enseignement supérieur et l'approche par compétences.

François Guillemette est professeur au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières et adjoint pédagogique au vice-décanat du Campus Mauricie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. À l'UQTR, il est codirecteur du Centre Interdisciplinaire de Perfectionnement Pédagogique et de Recherche en Enseignement Supérieur (CIPPRES), professeur responsable du programme d'accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs, responsable de la communauté de pratique en pédagogie universitaire et responsable du mentorat interdisciplinaire en pédagogie universitaire. Docteur en éducation et docteur en théologie, ses projets de recherche en cours portent notamment sur le développement des compétences professionnelles en enseignement supérieur, sur l’utilisation de la méthodologie de la théorisation enracinée par les chercheurs francophones et sur la communication avec des personnes en situation de handicap. Il est aussi codirecteur de la revue "Approches inductives".

Après plusieurs années d’enseignement, Céline Leblanc a entrepris une carrière de conseillère pédagogique en technologie éducative à l’Université du Québec à Trois-Rivières où elle travaille depuis 2008. Dans le cadre de ses fonctions, elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie en enseignement supérieur en présentiel. Entre autres, elle coordonne les activités pédagogiques et technopédagogiques offertes à l’UQTR et collabore à la communauté de pratique en pédagogie universitaire ainsi qu’à la formation des nouveaux professeurs et des nouveaux chargés de cours de son établissement.

► Consultez Le Tableau vol. 5 - numéro 1 - "Tenir compte de la « zone proche de développement » des étudiants dans son enseignement" en format PDF.

 

Thématiques: 

Vol.4 - no 7 - Repenser l’utilisation de l’exposé magistral

L'exposé magistral est une pratique très connue en enseignement. Pourtant, on connait très peu l'impact que cette pratique a sur l'apprentissage des étudiants. Quel est le lien entre l'enseignement magistral et la motivation des étudiants? De quelle manière cette pratique peut-elle être repensée? Les auteurs, Jean-François Desbiens, Anastassis Kozanitis et Sèverine Lanoue, invitent les lecteurs à explorer ces questions. 

Jean-François Desbiens Ph.D. est professeur titulaire au département d’enseignement préscolaire et primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur du CRIFPE-Sherbrooke. Il s’intéresse à la pédagogie universitaire depuis plusieurs années et s’intéresse plus particulièrement aux pratiques effectives des formateurs universitaires.

Anastassis Kozanitis (Ph.D) est professeur au Département de didactique de l'Université du Québec à Montréal depuis 2015. Il a aussi été conseiller pédagogique pendant plus de 10 ans à Polytechnique Montréal. Il enseigne aux futurs enseignants du niveau collégial et universitaire, notamment les stratégies et modèles d'enseignement, la gestion de classe et la motivation. Ses intérêts de recherche portent sur la motivation et l'engagement scolaire en contexte postsecondaire, ainsi que sur l'influence des interventions éducatives sur les apprentissages complexes dans les parcours professionnalisants. Enfin, il est consultant en pédagogie universitaire auprès d'organismes internationaux, particulièrement pour accompagner des réformes de programmes inspirées de l'approche par compétences.

Sèverine Lanoue, M. Sc. est étudiante au doctorat en science de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke. Elle se spécialise en intervention éducative en activité physique. Depuis, plusieurs années elle agit comme assistante de recherche pour des projets sur la pédagogie universitaire.

► Consultez Le Tableau vol. 4 - numéro 7 - "Repenser l’utilisation de l’exposé magistral" en format PDF.

 

Vol.4 - no 7 - Repenser l’utilisation de l’exposé magistral - informations complémentaires

Tel qu’indiqué dans le bulletin Le Tableau Repenser l’utilisation de l’exposé magistrall’exposé magistral est de loin la formule pédagogique la plus utilisée. Les chercheurs Jean-François Desbiens, Anastassis Kozanitis et Sèverine Lanoue ont constaté une utilisation plus marginale d’autres formules pédagogiques comme les discussions en classe, l’approche problème, l’enseignement par les pairs et le travail d’équipes.  

Figure 1. Proportion du temps d’utilisation  de chaque formule pédagogique répertoriée.

Les chercheurs ont également constaté qu’un ratio temps consacré à l’enseignement magistral / nombre d’épisodes EM élevé (T/EP-3 et T/EP-4) est associé à des perceptions défavorables des étudiants sur les plans de la motivation (Buts de maîtrise -1; Buts d’évitement-4; Intérêt-1; Sentiment d’efficacité personnelle-1; Sentiment de contrôle-1), de l’engagement (Participation verbale-1) et du style d’interaction de l’enseignant (Ouverture-1 et Réactions-1) (voir figure 1). 

Figure 2.  Description des associations entre un ratio temps (T) / nombre d’épisodes EM élevé et les perceptions de la motivation, de l’engagement et du style d’interaction.

 

Vol.4 - no 6 - Enseigner et faire apprendre avec le manuel numérique : des défis stimulants

L’arrivée du manuel numérique est relativement nouvelle en milieu universitaire. Son utilisation soulève un ensemble d’interrogations sur les stratégies pédagogiques et les méthodes d’apprentissage à privilégier par les enseignants et de façon plus large, sur les compétences technologiques des usagers nécessaires pour tirer profit des fonctionnalités offertes. Les enjeux de conception des manuels numériques demeurent également un objet de préoccupation, posant des défis de nature pédagogique et économique. Les trois auteurs de ce bulletin proposent quelques pistes de réponses à ces questions…

Chantal Roussel est professeure à l’Université du Québec à Rimouski.  Elle s’intéresse à l’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences.  La formation professionnelle, la reconnaissance des acquis et des compétences, ainsi que l’utilisation du numérique en enseignement supérieur sont des thèmes qui l’animent en tant que chercheure.

Titulaire d’un doctorat (Ph.D.) en didactique des sciences au secondaire (UQTR/UQAM), Ghislain Samson est professeur au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR. Spécialiste de la didactique des sciences, du transfert de connaissances en mathématiques et en sciences, il s’intéresse également aux questions relatives au curriculum scolaire, à l’interdisciplinarité et à l’éducation relative à l’environnement. Il a complété un stage postdoctoral à la Chaire de recherche Normand-Maurice de l’UQTR sur le transfert des apprentissages en contexte de Centre de formation en entreprise et récupération (CFER). Outre ses intérêts de recherche en éducation scientifique, il conduit également des recherches touchant les élèves en difficulté, l’employabilité, l’insertion socioprofessionnelles des jeunes, sur les effets de la pédagogie entrepreneuriale et plus récemment sur le tableau numérique interactif.

Normand Landry est professeur à la TÉLUQ (Université du Québec) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains. Il est également chercheur au Centre interdisciplinaire CRICIS sur la communication, l’information et la société. Ses travaux se concentrent sur l’éducation aux médias, la communication et les mouvements sociaux, ainsi que sur les droits de la communication.

► Consultez Le Tableau vol. 4 - numéro 6 - "Enseigner et faire apprendre avec le manuel numérique : des défis stimulants" en format PDF.

 

Thématiques: 

Vol.4 - no 5 - Les jeux sérieux au service de l’apprentissage

Souvent perçu comme une perte de temps pour les jeunes, les jeux vidéo pourraient se révéler plus utiles que prévu en éducation. Depuis quelques années, les jeux dits « sérieux » sont de plus en plus présents. Dans un cadre éducatif, les élèves joueurs peuvent « vivre » l'apprentissage plutôt que le subir. Mais en quoi ça consiste? Quels en sont les bienfaits réels? Que nous dit la recherche sur cette approche ludique? Dans ce numéro du bulletin Le Tableau, Pascal Forget donne quelques pistes pour répondre à ces questions.

Pascal Forget (Ph.D.) est professeur au Département de génie industriel de l’Université du Québec à Trois-Rivières depuis 2010. Il enseigne aux étudiants de baccalauréat et de maîtrise en génie industriel, particulièrement la recherche opérationnelle, la planification des opérations et la productique. Ses intérêts de recherche portent sur la gestion de la performance et l'amélioration de l'efficience dans les organisations publiques, particulièrement en éducation et en culture.


► Consultez Le Tableau vol. 4 - no 5 - " Les jeux sérieux au service de l’apprentissage" en format PDF.

Vol.4 - numéro spécial - La rétroaction sur ses enseignements en cours de trimestre: y penser dès le début… et ne pas attendre à la fin!

Traditionnellement, la rétroaction sur les enseignements se fait à la fin de la session. Pourtant, faire cet exercice en milieu de parcours a plusieurs avantages. Dans ce numéro, Alain Huot présente des pistes pour planifier la rétrocation avant le début du cours et la réaliser en cours de trimestre. 

Alain Huot est professeur en administration de l’éducation à l’UQTR. Il intervient dans les cours du DESS en administration de l'éducation où il tente, par différentes approches, de sortir des sentiers de la pédagogie traditionnelle. De plus, dans ses recherches, il s'intéresse notamment aux problématiques de santé des gestionnaires (scolaires), à l'utilisation des TIC dans la gestion et aux processus de gestion visités sous l'angle des rôles, de l'efficacité et de l'efficience. Les rapports humains/organisationnels sont au cœur de ses travaux de recherche. Il est chercheur au Lab e3c ainsi qu'au groupe de recherche RIPOST. Il agit également à titre de président du GRIIP et de l’ADERAE.

 

► Consultez Le Tableau vol. 4 - numéro spécial - "La rétroaction sur ses enseignements en cours de trimestre : y penser dès le début… et ne pas attendre à la fin!" en format PDF.

Thématiques: 

Vol.4 - no 4 - Développer un climat de classe positif avec ses étudiants dès le premier cours

Le premier cours est l'occasion de mettre la table pour bien démarrer la session. Comment s'y prendre? Quels sont les éléments importants à préparer? Dans ce numéro du bulletin Le Tableau, Nicole Monney donne quelques pistes pour répondre à ces questions.

Nicole Monney (Ph.D.) occupe un poste de professeure à l’Université du Québec à Chicoutimi en gestion éducative de la classe et pratiques éducatives. Actuellement, ses intérêts de recherche portent sur les représentations sociales de l'évaluation des apprentissages chez les futurs enseignants, sur le portfolio numérique comme outil en formation pratique et sur la planification de l'évaluation informelle. Depuis un an, elle occupe également le poste de responsable du comité de pédagogie universitaire. 

► Consultez Le Tableau vol. 4 - no 4 - "Développer un climat de classe positif avec ses étudiants dès le premier cours" en format PDF.

 

Thématiques: 

Vol.4 - no 3 - La rétroaction: élément phare pour l'apprentissage de nos étudiants

Comment communiquer avec les étudiants de manière à soutenir leurs apprentissages et leur motivation? Comment les aider à progresser tout en préservant leur estime? Dans ce numéro du bulletin Le Tableau, Claude Boucher offre quelques pistes pour formuler des rétroactions efficaces pour l'amélioration de l'apprentissage des étudiants. 

Claude Boucher est conseillère pédagogique soutien à l’enseignement depuis 2008 et elle est également chargée de cours en sciences de l’éducation (évaluation des apprentissages) à l’UQAT. 

► Consultez Le Tableau vol.4 no 3 "La rétroaction: élément phare pour l'apprentissage de nos étudiants" en format PDF.

 

 

 

Vol.4 - no 2 - Les logiciels de présentation multimédia en soutien aux exposés magistraux

Les présentations avec support multimédia sont maintenant monnaie courante dans les classes. Plusieurs enseignants ont délaissé les transparents pour utiliser des logiciels comme PowerPoint ou Prezi. Ceux-ci permettent d'organiser, relativement facilement, l'information à présenter. En quelques clics, notre texte copié et prêt à être affiché sur grand écran! Au-delà des aspects pratiques, comment s'assurer que notre soutien visuel supporte bien notre exposé oral?

Alexandra Malenfant-Veilleux et François Guillemette proposent quelques principes qui pourront vous aider à préparer des présentations qui soutiennent vos exposés magistraux en classe. 

Alexandra Malenfant-Veilleux est chargée de cours en sciences de l’éducation à l’UQTR et enseignante de philosophie à l’ordre collégial. Elle poursuit des études doctorales en philosophie de l’éducation à l'UQTR. Elle s'intéresse principalement aux discours entourant la dernière grande réforme de l'école québécoise, ainsi qu'aux courants pédagogiques et philosophiques sur lesquels ces discours s'appuient.

François Guillemette est professeur au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières et adjoint pédagogique au vice-décanat du Campus Mauricie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. À l'UQTR, il est codirecteur du Centre Interdisciplinaire de Perfectionnement Pédagogique et de Recherche en Enseignement Supérieur (CIPPRES), professeur responsable du programme d'accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs, responsable de la communauté de pratique en pédagogie universitaire et responsable du mentorat interdisciplinaire en pédagogie universitaire. 

► Consultez Le Tableau vol.4 no 2 "Les logiciels de présentation multimedia en soutien aux exposés magistraux" en format PDF. 

 

 

Thématiques: 

Vol.4 - no 1 - La « pédagogie hacker » : un modèle de démocratisation de la technologie

Peut-on utiliser une technologie en éducation qui va à l’encontre des valeurs contenues dans les grandes finalités éducatives de notre système d’éducation? Si la réponse est « oui », il n’y a pas de problème. Si la réponse est « non », la technologie n’est simplement pas utilisée, mais si la réponse est « noui », que ce passe-t-il? C’est cette perspective, inspirée des hackers, qui nous permet de montrer qu’il est possible d’utiliser toute technologie de manière pédagogique en misant sur l’attitude hacker, c’est-à-dire, en tenant compte des valeurs, des malaises et de la capacité d’action des enseignants et des étudiants. Entrons maintenant dans la classe de Béatrice pour en apprendre un peu plus.

Patrick Plante est directeur de la recherche à SAVIE. Il détient un doctorat en technologie éducative de l'Université Laval. Il est également chargé de cours en technologie éducative à l'Université Laval et à l'UQAR où il enseigne aux futurs enseignants. Ses champs d'intérêt portent sur les théories de la technologie, la démocratisation de la sphère technique, les jeux sérieux et les hackers. 

 

► Consultez Le Tableau vol.4 no.1 "La « pédagogie hacker » : un modèle de démocratisation de la technologie" en format PDF.

Vol.3 - no 7 - Le plan de cours : témoin de l’alignement pédagogique d’un cours

La prochaine session arrive déjà à grand pas et vous êtes à mettre la dernière touche aux préparatifs. Votre plan de cours est en construction et vous vous demandez comment maximer son potentiel pédagogique. Cet outil permet entre autres à l'enseignant de montrer et de discuter avec les étudiants les choix faits dans le cadre du cours. Chantal Roussel propose quelques pistes afin de concevoir le plan de cours et de l'utiliser comme outil d'apprentissage.

Chantal Roussel est professeure à l’Université du Québec à Rimouski.  Elle s’intéresse principalement à l’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences.  La formation professionnelle ainsi que la reconnaissance des acquis et des compétences sont des thèmes qui l’animent en tant que chercheure. 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

► Consultez Le Tableau vol.3 no.7 "Le plan de cours : témoin de l’alignement pédagogique d’un cours " en format PDF.

Vol.3 - no 6 - Facilitation de la résolution de conflits dans le travail d'équipe

Au delà de sa tâche d'enseignement, l'enseignant fait également face à diverses situations interpersonnelles dans lesquelles il n'est pas toujours évident de savoir s'il faut intervenir et le cas échéant comment il doit intervenir.  Le présent tableau suggère des pistes pour permettre à l'enseignant de fournir à ses étudiants en situation de travaux d'équipe, les outils nécessaires pour gérer les situations qui pourraient devenir conflictuelles.

Ina Motoi, est professeure en travail social à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et responsable de la maîtrise en travail social et du microprogramme de 1er cycle en résolution de conflit.

 

 

 

 

► Consultez Le Tableau "Facilitation de la résolution de conflits dans le travail d'équipe " en format PDF

Vol.3 - no 5 - La mobilité étudiante dans les universités québécoises: un défi pour l'enseignant et l'étudiant

L'enseignant poursuit divers objectifs dont, entre autres, celui de donner les meilleures chances de réussite à tous et chacun. Comment s'assurer de rejoindre chacun des étudiants aux profils tout aussi variés les uns que les autres? La question se pose plus particulèrement lorsque l'on accueille des étudiants d'autres pays dans nos classes. 

 

Louise Giroux, chargée de cours au département des sciences de l'éducation et agente de recherche au bureau de la réussite étudiante de l’UQTR propose quelques pistes pédagogiques pour assurer l'affiliation de l'étudiant étranger dès sa première session.

 

 

 

► Consultez Le Tableau "La mobilité étudiante dans les universités québécoises: un défi pour l'enseignant et l'étudiant" en format PDF

Vol.3 - numéro spécial - Recourir à une variété de modèles d'enseignement

Être enseignant universitaire, qu'est-ce que cela implique? Quels sont les modèles d'enseignement et comment les mettre à profit pour favoriser l'apprentissage des étudiants? Dans ce numéro spécial de la rentrée, Émilie Trembaly-Wragg et Carole Raby nous proposent, entre autres, quelques pratiques pédagogiques en lien avec les différents rôles de l'enseignant universitaire. 

Émilie Tremblay-Wragg est doctorante en éducation et chargée de cours à l'UQÀM. Elle a réalisé sa formation initiale en éducation préscolaire et en enseignement primaire. En plus de participer à divers projets de recherche en tant qu'assistante, Émilie s’implique dans le milieu de la recherche en représentant les étudiants du réseau UQ au sein du Centre de Recherche Interuniversitaire sur la Formation et de la Profession Enseignante (CRIFPE). Ses principaux intérêts de recherche sont : la pédagogie universitaire, les modèles d'enseignement et la formation initiale des enseignants. 

Carole Raby est professeure titulaire au Département de didactique de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal. Elle est chercheure régulière au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Ses intérêts de recherche portent sur l’intégration pédagogique des technologies de l’information et de la communication (TIC) et sur le développement professionnel des enseignants.  

► Consultez Le Tableau vol.3 numéro spécial "Recourir à une variété de modèles d'enseignement" en format PDF. 

 

 

Thématiques: 

Vol.3 - no 4 - Le transfert des apprentissages, tout le monde en parle, mais…

Vous connaissez bien le contenu de votre cours. Vous savez ce que vous souhaitez que les étudiants retiennent. Cependant, vous vous demandez comment permettre aux étudiants de construire leurs connaissances à long terme. Ce dernier numéro du printemps, écrit par  Ghislain Samson vous permettra d'explorer quelques pistes possibles pour y arriver. 

Titulaire d’un doctorat (Ph.D.) en didactique des sciences au secondaire (Université du Québec à Trois-Rivières/UQAM), Ghislain Samson est professeur au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR. Spécialiste de la didactique des sciences, du transfert de connaissances en mathématiques et en sciences, il s’intéresse également aux questions relatives au curriculum scolaire, à l’interdisciplinarité et à l’éducation relative à l’environnement. Il a complété un stage postdoctoral à la Chaire de recherche Normand-Maurice de l’UQTR sur le transfert des apprentissages en contexte de Centre de formation en entreprise et récupération (CFER). Outre ses intérêts de recherche en éducation scientifique, il conduit également des recherches touchant les élèves en difficulté, l’employabilité, l’insertion socioprofessionnelles des jeunes, sur les effets de la pédagogie entrepreneuriale et plus récemment sur le tableau numérique interactif. 

-> Consultez le Tableau vol.3 no3 "Les télévoteurs et la dynamique de classe" en format PDF 

 

Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo ⇒ 

 

 

Thématiques: 

Vol.3 - no 3 - Les télévoteurs et la dynamique de classe

Dynamiser son enseignement peut être aussi simple que d'introduire quelques clics!  Vous trouverez dans Le Tableau numéro 3, comment Vincent Laberge et Eric Francoeur vous proposent d'utiliser les télévoteurs et comment ces derniers peuvent solliciter l'interaction entre vos étudiants et vous-même!

Vincent Laberge est professionnel de recherche et coordonnateur de C-UTILE, la communauté de pratique sur l’utilisation des technologies de l’information en enseignement. Il fournit aussi un support technique, administratif et méthodologique à l’ensemble de l’équipe du GRIDD, un laboratoire de recherche en génie de la construction à l'ÉTS pour l'intégration de nouvelles technologies et du développement durable dans l'industrie.

Eric Francoeur est maître d'enseignement aux Services des enseignement généraux de l’ÉTS depuis 2012.  Il est spécialisé en déontologie et éthique de l’ingénieur et en développement durable.  Il est aussi membre du groupe d'interventon et d'innovaton pédagogique de l'Université du Québec (GRIIP) et membre-fondateur de la communauté de pratique C-UTILE.

 

-> Consultez le Tableau vol.3 no3 "Les télévoteurs et la dynamique de classe" en format PDF

 

Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

Vol.3 - no 2 - Consignes claires: travail réussi!

Un travail de qualité commence toujours par des consignes claires! Les auteurs de ce deuxième bulletin Le Tableau de l'année 2014 vous proposent de mieux comprendre les caractéristiques d'une consigne. Ils vous invitent également à porter attention aux différents éléments qui vous permettront de concevoir des consignes claires pour aider les étudiants à démarrer leurs travaux du bon pied. 

François Guillemette est professeur au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières et adjoint pédagogique au vice-décanat du Campus Mauricie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. À l'UQTR, il est codirecteur du Centre Interdisciplinaire de Perfectionnement Pédagogique et de Recherche en Enseignement Supérieur (CIPPRES), professeur responsable du programme d'accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs, responsable de la communauté de pratique en pédagogie universitaire et responsable du mentorat interdisciplinaire en pédagogie universitaire. Docteur en éducation et docteur en théologie, ses projets de recherche en cours portent notamment sur le développement des compétences professionnelles en enseignement supérieur, sur l’utilisation de la méthodologie de la théorisation enracinée par les chercheurs francophones et sur la communication avec des personnes en situation de handicap. Il est aussi codirecteur de la revue "Approches inductives".

Après plusieurs années d’enseignement, Céline Leblanc a entrepris une carrière de conseillère pédagogique en technologie éducative à l’Université du Québec à Trois-Rivières où elle travaille depuis 5 ans. Dans le cadre de ses fonctions, elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie en enseignement supérieur en présentiel. Entre autres, elle coordonne les activités pédagogiques et technopédagogiques offertes à l’UQTR et collabore à la communauté de pratique en pédagogie universitaire ainsi qu’à la formation des nouveaux professeurs et des nouveaux chargés de cours de son établissement.

 

► Consultez Le Tableau vol.3 no2 "Consignes claires: travail réussi!" en format PDF.


Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Vol.3 - no 1 - La classe inversée: une pédagogie renversante?

Sans aucun doute, avez-vous entendu parler dernièrement des classes inversées ou "flipped classroom".  Qu'en est-il concrètement? Normand Roy propose dans ce numéro un portrait de ce que peut impliquer la pratique de cette approche dans un contexte d'enseignement universitaire.  Il restera à voir si vous tenterez ou non l'expérience.

Normand Roy enseigne depuis 2 ans au département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières.  Dans le monde de l'éducation, il s'intéresse particulièrement à l'utilisation des technologies et à la formation à distance. Il est chercheur associé au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et il est membre de l'Association pour la recherche qualitative (ARQ).

Thème: classe inversée
Auteur: Normand Roy
Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo

 

Thématiques: 

Vol.2 - no 7 - Évaluer, une compétence qui rime avec "éthique"

Comme l'évaluation n'est pas toujours synonyme d'objectivité, il importe de s'outiller adéquatement afin de s'en approcher le plus possible. Par ce numéro sur l'évaluation éthique, Chantal Roussel sensibilise à l'importance de porter un regard sur les pratiques évaluatives en identifiant certains biais qui peuvent être présents et surtout en proposant des outils pour "évaluer" notre évaluation.


Chantal Roussel est professeure à l’Université du Québec à Rimouski.  Elle s’intéresse principalement à l’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences.  La formation professionnelle ainsi que la reconnaissance des acquis et des compétences sont des thèmes qui l’animent en tant que chercheure.

 

► Consultez Le Tableau vol.2 no 7 "Evaluer, une compétence qui rime avec "éthique"" en format PDF.

 

Autres liens sur ce thème: Visiter notre bibliothèque Diigo ⇒
 

Thématiques: 

Vol.2 - no 6 - Réduire la distance par la pédagogie de l'empathie

Il n'est pas toujours évident de se mettre dans la peau des autres, de bien comprendre ce que les gens autour de nous ressentent et vivent et il est tout aussi difficile de ne pas se sentir compris et impliqué dans les tâches qu'on nous demande.  Le présent numéro s'intéresse à la pédagogie de l'empathie et au comment, lorsque mise en application, cette dernière permet, à la fois aux étudiants et aux enseignants universitaires de vivre des expériences positives favorisant l'apprentissage, et ce qu'il s'agisse de cours en présence ou à distance.

Mario Poirier, qui en est l'auteur, est professeur titulaire à la TÉLUQ depuis 1998 dans les programmes de psychologie et de santé mentale.  Il est également psychologue depuis 1982.  L'empathie est un des sujets de recherche sur lesquels M. Poirier se penche.  Il s'intéresse également à l'itinérance, aux pratiques novatrices en santé mentale, à l'intervention en contexte de pauvreté, ainsi qu'au soutien des intervenants.

► Consultez Le Tableau vol.2 no 6 "Réduire la distance par la pédagogie de l'empathie" en format PDF.

 

 

Autres liens sur ce thème: Visiter notre bibliothèque Diigo ⇒

Vol.2 - no 5 - Rendre les étudiants actifs : c’est possible!

En tant qu'enseignant, on souhaite généralement que les étudiants tirent le meilleur parti possible de nos cours, mais il n'est pas toujours évident de savoir comment optimiser les heures passées en classe ou les travaux proposés. Olivier Mesly et Martine De Grandpré vous proposent quelques moyens pour rendre les étudiants actifs dans les cours afin de favoriser leur motivation et leur concentration.

Olivier Mesly est professeur au Département des sciences administratives depuis plus de trois ans. Son champ d’intérêt principal est la prédation financière.

​Martine De Grandpré est conseillère pédagogique et doctorante en éducation à l'UQO. 

► Consultez Le Tableau vol.2 no5 "Rendre les étudiants actifs : c’est possible!" en format PDF. 

 

 

Autres liens sur ce thème: Visiter notre bibliothèque Diigo ⇒

 

Avez-vous d'autres propositions à suggérer pour favoriser la participation active des étudiants? Laissez-nous votre commentaire à ce sujet ci-dessous.

Thématiques: 

Vol.2 - no 4 - Favoriser l’expression de la motivation chez les étudiants

Vous enseignez et vous voyez du coin de l'oeil des étudiants pratiquement endormis sur leur bureau. Vous vous demandez "Mais qu'est-ce qui peut bien les motiver à être ici? Pourquoi suivent-ils ce cours?" Vous trouverez certainement des informations utiles pour mieux répondre à ces questions dans le dernier numéro de l'année 2012-2013 qui a été conçu par François Guillemette, professeur, et Céline Leblanc, conseillère pédagogique, tous deux de l'UQTR. Ils vous présentent quelques pistes pour mieux comprendre et Favoriser l’expression de la motivation chez les étudiants. Un atout à ne pas négliger pour vos cours d'été, lorsque le soleil brille dehors, ou pour la session qui débutera en septembre!

François Guillemette est professeur au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières et adjoint pédagogique au vice-décanat du Campus Mauricie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. À l'UQTR, il est codirecteur du Centre Interdisciplinaire de Perfectionnement Pédagogique et de Recherche en Enseignement Supérieur (CIPPRES), professeur responsable du programme d'accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs, responsable de la communauté de pratique en pédagogie universitaire et responsable du mentorat interdisciplinaire en pédagogie universitaire. Docteur en éducation et docteur en théologie, ses projets de recherche en cours portent notamment sur le développement des compétences professionnelles en enseignement supérieur, sur l’utilisation de la méthodologie de la théorisation enracinée par les chercheurs francophones et sur la communication avec des personnes en situation de handicap. Il est aussi codirecteur de la revue "Approches inductives".

Après plusieurs années d’enseignement, Céline Leblanc a entrepris une carrière de conseillère pédagogique en technologie éducative à l’Université du Québec à Trois-Rivières où elle travaille depuis 5 ans. Dans le cadre de ses fonctions, elle s’intéresse particulièrement à la pédagogie en enseignement supérieur en présentiel. Entre autres, elle coordonne les activités pédagogiques et technopédagogiques offertes à l’UQTR et collabore à la communauté de pratique en pédagogie universitaire ainsi qu’à la formation des nouveaux professeurs et des nouveaux chargés de cours de son établissement.

► Consultez Le Tableau vol.2 no3 "Les étudiants savent-ils traiter l'information?" en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

Vol.2 - no 3 - Adapter son enseignement aux étudiants dyslexiques

Adapter son enseignement aux étudiants dyslexiques en tenant compte des exigences, des objectifs et des compétences visés par un cours, c'est possible! C'est peut-être même plus simple qu'on le pense. Les accommodements proposés par les auteures Ruth Philion et Martine De Grandpré sont peuvent facilement être intégrés dans un cours et ils sont souvent utiles pour tous les étudiants. 

Ruth Philion est professeure en adaptation scolaire à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Elle est chercheuse à la Chaire Interdisciplinaire de Recherche en Littératie et Inclusion (CIRLI). Ses principaux thèmes de recherche sont les suivants:

- Persévérance scolaire
- Accompagnement d'étudiants à risque d'échec
- Accompagnement d'étudiants en situation de handicap
- Différenciation pédagogique
- Mentorat étudiant en contexte universitaire
- Recherche collaborative
 
​Martine De Grandpré est conseillère pédagogique et doctorante en éducation à l'UQO. 
 

► Consultez Le Tableau vol.2 no3 "Adapter son enseignement aux étudiants dyslexiques " en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

Thématiques: 

Vol.2 - no 2 - L'intégrité académique: ça s'apprend!

Lorsqu'on évalue le travail d'un étudiant, on souhaite rendre compte de ses apprentissages véritables et identifier comment l'aider à aller plus loin. Pour ce faire, l'information produite doit évidemment venir de son cru ... et non de quelqu'un d'autre! Les connaissances liées à l'intégrité académique sont nombreuses. Chantal Roussel propose quelques pistes pour accompagner et sensibiliser les étudiants dès leur entrée à l'université.

Chantal Roussel est professeure à l'UQAR en éducation. Elle cumule plus de vingt ans d'expérience en enseignement, dont dix au niveau universitaire. Ses domaines principaux de recherche sont les suivants: 

  • Évaluation des apprentissages et des compétences
  • Situations évaluatives : niveaux de complexité
  • Approche par compétences
  • Formation professionnelle (FP) au secondaire

► Consultez Le Tableau vol.2 no3 "Les étudiants savent-ils traiter l'information?" en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

Vol.2 - no 1 - La conception de cours à distance

Depuis ses débuts, l'enseignement à distance en milieu universitaire a beaucoup évolué. Cette pratique prend d'ailleurs de l'expansion chaque année et de nombreux professeurs sont appelés à créer des cours sous cette forme. Dans ce premier numéro de l'année du bulletin Le Tableau, Josianne Basque et Marilyn Baillargeon proposent des pistes concrètes permettant de s'orienter dans la conception d'un cours à distance.   

Josianne Basque est professeure en technologie éducative à la TÉLUQ depuis plus de dix ans. Elle est également chercheuse régulière au Centre de recherche  LICEF et à la Chaire en ingénierie cognitive et éducative ainsi que chercheuse associée au CEFRIO. Elle détient une grande expertise dans le domaine de la formation à distance et de l'ingénierie pédagogie.  

Enseignante et conceptrice pédagogique, Marilyn Baillargeon est spécialiste en sciences de l'éducation à la TÉLUQ. Depuis 2008, elle collabore étroitement avec les professeurs de l'École des sciences de l'administration au processus de développement des cours, programmes et autres projets de formation offerts à distance. Interpellée par les questions d'innovation et d'accompagnement pédagogiques, elle poursuit des études de 3e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur.

► Consultez Le Tableau vol.2 no1 " La conception de cours à distance" en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence?

Texte complémentaire au bulletin Le Tableau v2-n1 sur le thème « La conception de cours à distance »

Auteurs :  Josianne Basque, professeure à la TÉLUQ, et Marilyn Baillargeon, spécialiste en sciences de l’éducation à la TÉLUQ

« L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence? » Selon les recherches, cela ne serait pas le cas :

  • Bernard et al. (2004) ont examiné les résultats de 232 études comparant les effets de l’enseignement à distance à ceux de l’enseignement en classe sur l’apprentissage, les attitudes envers le cours et la persévérance. Globalement, la  méta-analyse montre qu’il n’y a pas de différence significative entre les modalités d’enseignement sur ces trois mesures. Lorsque l’enseignement à distance synchrone est comparé à l’enseignement en présence, les effets sont meilleurs dans cette dernière modalité. Toutefois, lorsque l’enseignement à distance asynchrone est comparé à l’enseignement en présence, les effets sont meilleurs avec l’enseignement à distance.
  • Sitzman et al. (2006) ont analysé les résultats de 96 études comparant l’enseignement en ligne à l’enseignement en classe et concluent que la première modalité est 6 % plus efficace lorsqu’il s’agit de cours visant des connaissances déclaratives ou conceptuelles et lorsque les méthodes d’enseignement sont semblables dans les deux modalités. Lorsqu’il s’agit de cours visant des connaissances procédurales, les effets sur l’apprentissage sont semblables dans les deux modalités. En outre, il ressort que la modalité mixte s’avère plus efficace que la modalité entièrement en ligne.
  • Une autre méta-analyse, plus récente encore (Means et al., 2009), fondée sur l’examen des résultats de 46 études menées pour la plupart auprès d’étudiants postsecondaires et d’apprenants adultes, révèle que ceux ayant suivi un cours entièrement ou partiellement en ligne obtiennent en moyenne de meilleurs résultats à des mesures d’apprentissage que ceux ayant suivi le même cours en présence. Les avantages sont toutefois modestes.

Les chercheurs dans le domaine mettent cependant en garde contre une interprétation trop rapide de tels résultats puisque les cours dans chacune des deux modalités peuvent différer substantiellement les uns des autres et qu’il y a une grande variabilité dans les résultats des études. C’est avant tout la combinaison judicieuse des différentes composantes d’un cours qui est garante d’une meilleure efficacité, d’où l’importance de se référer aux principes d’un « bon » design pédagogique. Un cours mal conçu, qu’il soit offert à distance ou en présence, reste un cours mal conçu… Selon Clark, (Clark, Dessus, Marquet, 2009), les « ingrédients actifs » dans l’enseignement, ce sont avant tout la méthode d’enseignement et les connaissances préalables des apprenants au moment d’aborder un cours. On peut ajouter que les technologies, parce qu’elles sont des outils de médiation de la pensée, peuvent aussi favoriser un engagement cognitif plus actif chez les étudiants lorsque bien choisies et utilisées (Jonassen, 2000; Kommers et al., 1992).

Références

Bernard, R. M., Abrami, P. C., Lou, Y., Borokhovski, E., Wade, A., Wozney, L., Wallet, P.A., Fiset, M. et Huang, B. (2004). How does distance education compare   
with classroom instruction? A meta-analysis of the empirical literature. Review of Educational Research, 74(3), 379-439.
Clark, R., Dessus, P., Marquet, P. (2009).  Entretien : À la recherche des ingrédients actifs de l’apprentissage. Distances et Savoirs7(1), 113-124. Accessible en ligne : http://ds.revuesonline.com/gratuit/DS7_1_10_entretien_clark.pdf
Jonassen, D. H. (2000). Computers as mindtools for schools:  Engaging critical thinking (2e éd.). Upper Saddle River, NJ : Prentice Hall.
Means, B., Toyama, Y., Murphy, R., Bakia, M. et Jones, K. (2009). Evaluation of evidence-based practices in online learning: A meta-analysis and review of online learning studies. Washington, D.C. : U.S. Department of Education. Accessible en ligne  http://www2.ed.gov/rschstat/eval/tech/evidence-based-practices/finalreport.pdf
Sitzmann, T., Kraiger, K,  Stewart, D. et Wisher, R. (2006). The comparative effectiveness of web-based and classroom instruction: A meta-analysis. Personnel Psychology59(3), 623–664.
 

 

Pratiques et méthodes de design de cours: deux grandes approches

Texte complémentaire au bulletin Le Tableau v2-n1 sur le thème « La conception de cours à distance ».

Auteurs :  Josianne Basque, professeure à la TÉLUQ, et Marilyn Baillargeon, spécialiste en sciences de l’éducation à la TÉLUQ.
 

Pour concevoir des cours à distance, les professeurs peuvent compter sur une base de connaissances riches en modèles, théories, méthodes et principes de design pédagogique qui ont été développés par des chercheurs dans le domaine de la technologie éducative et dont plusieurs portent spécifiquement sur le design de cours à distance.  S’engager dans une démarche de design pédagogique consiste à prendre  une série de décisions de manière éclairée en vue de mettre en place les conditions les plus susceptibles de favoriser l’apprentissage, compte tenu des connaissances et compétences visées, des profils d’apprenants et du contexte d’apprentissage. Une telle démarche permet notamment d’augmenter la cohérence entre les diverses composantes du cours (buts, connaissances et compétences visées,  stratégies pédagogiques, activités d’apprentissage, activités d’évaluation des apprentissages, format médiatique de l’environnement et des ressources d’apprentissage, etc.). 

À travers la diversité des pratiques et méthodes de design de cours, on peut distinguer deux grandes approches : l’approche analytique et l’approche pragmatique (Basque et al., 2010).  La première (voir figure 1) adopte une démarche plus systématique et implique généralement des processus d'analyse (profil des apprenants, compétences  visées, contenu, ressources existantes, etc.), et de conception (architecture général du cours, scénario d’apprentissage, format médiatique, etc.), de développement (mise en forme de l’environnement et des ressources d’apprentissage, de diffusion du cours et d’évaluation du cours. 

La seconde est fondée sur le prototypage rapide : on formule rapidement une première version du cours (ou d’une partie du cours) sur la base d’une analyse minimale, puis on la modifie par un processus continu d’évaluation formative, en y faisant lorsque possible participer activement des représentants des étudiants et d’autres experts. Il peut être bon de puiser à ces deux approches pour orienter le travail de conception de cours à distance.

Fig. 1 - Démarche de design pédagogique selon l’approche analytique

 

Source : Josianne Basque, matériel du cours EDU 1030 Design pédagogique en formation d’adultes, TÉLUQ.

Vol.2 - numéro 1 - La conception de cours à distance

 

Vol.2 - numéro spécial - Le dossier d'enseignement: instrument de valorisation pédagogique à l’université

Vous vous demandez comment présenter vos accomplissements et vos progrès comme enseignant universitaire: notre numéro spécial de la rentrée sur le dossier d'enseignement pourrait vous être utile! Dans ce numéro, Chatal Roussel explique en quoi consiste un dossier d'enseignement, son utilité et, surtout, ce qu'il faut savoir pour le réaliser.

Chantal Roussel est professeure à l'UQAR en éducation. Elle cumule plus de vingt ans d'expérience en enseignement, dont dix au niveau universitaire. Ses domaines principaux de recherche sont les suivants:

  • Évaluation des apprentissages et des compétences
  • Situations évaluatives : niveaux de complexité
  • Approche par compétences
  • Formation professionnelle (FP) au secondaire

 

► Consultez Le Tableau vol.2 numéro spécial "Le dossier d'enseignement: instrument de valorisation pédagogique à l’université " en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo 

Thématiques: 

Vol.2 - numéro spécial - Références

 
Voici différentes ressources qui pourraient vous être utiles pour développer votre dossier d’enseignant: 
 
Arreola, R. (2000). Developing a comprehensive faculty evaluation system. 2e édition. Bolton, MA: Anker.

Cashin, W. (1995). « Student Ratings of Teaching: The Research Revisited, Center for Faculty Evaluation & Development ». Idea paper No. 32. Accessible en ligne: http://theideacenter.org/research-and-papers/idea-papers/idea-paper-no-32

Centra, J.A. (1993). Reflective Faculty Evaluation: Enhancing Teaching and Determining Faculty Effectiveness. San Francisco : Jossey‐Bass.

Diamond, R.M. (1995) Preparing for Promotion and Tenure Review: A Faculty Guide. Bolton, MA : Anker.

Goodyear, G. et D. ALLCHIN. (1998). « Statements of Teaching Philosophy ». To Improve the Academy. vol. 17. p. 103‐121.

Waggoner Keig, L. et Michael D. (1994). « Collaborative Peer Review: The Role of Faculty in Improving College Teaching, Washington (D.C.) ». ASHE‐ERIC Higher Education Report. Vol. 23. No. 2.

Smith, R.A. (1995 ) « Creating a Culture of Teaching through the Teaching Portfolio », Journal on Excellence in College Teaching. vol. 6. no 1. p. 75‐99.

University of British Columbia Centre for Teaching & Academic Growth. (2007). « Electronic Teaching Portfolio: A Guide For Faculty Members ». Colombie-Britannique : Université de la Colombie-Britannique. Accessible en  ligne : http://ctlt.ubc.ca/resources/teaching/portfolios/.

Weiss, R., D. Knowlton et B. Speck. (2000). Principles of Effective Teaching in the Online Classroom: New directions for Teaching and Learning. San Francisco, CA : Jossey‐Bass.

 

Thématiques: 

Vol.1 - numéro spécial - Faites rayonner votre pédagogie!

À l'approche des Fêtes, nous soulignons le travail des conseillers pédagogiques par un numéro hors série. Vous y trouverez comment ils contribuent à la qualité de l'enseignement et soutiennent les enseignants de niveau universitaire dans leur pédagogie. Plusieurs intervenants pédagogiques des établissements du réseau de l'Université du Québec ont contribué à la rédaction de ce numéro. 

Nous en profitons pour vous souhaiter un merveilleux temps des Fêtes!

► Consultez Le Tableau vol.1 no3 "Les étudiants savent-ils traiter l'information?" en format PDF. 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

 

 

 

 

 

Thématiques: 

Vol.1 - no 7 - Cycles supérieurs: accompagner la rédaction

Encadrer les étudiants dans leur projet de maîtrise ou de doctorat signifie, entre autres, de les soutenir dans leur processus de rédaction. Christian Bégin est professeur à l'UQAM, directeur du programme court de 2e cycle en pédagogie de l'enseignement supérieur, du département de didactique et du Centre de formation et de recherche en enseignement supérieur de l'UQAM (CEFRES). Il suggère quelques pistes pour aider l'étudiant dans sa démarche de rédaction. 

► Consultez Le Tableau vol.1 no7 "Cycles supérieurs: accompagner la rédaction " en format PDF.

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo 

 

 

 

Thématiques: 

Vol.1 - no 6 - Promouvoir les comportements positifs des étudiants par une gestion de classe efficace

Vous donnez un cours et vous voyez du coin de votre oeil que deux étudiants "textent". Vous percevez également le murmure constant de trois autres étudiants qui chuchotent. Pourtant, une bonne partie de la classe semble écouter attentivement et participe activement au cours. Vous vous demandez alors: Est-ce possible de multiplier ces comportements positifs? Qu'est-ce que je peux faire pour les favoriser?

Nancy Gaudreau et Martine De Grandpré nous proposent quelques pistes très utiles qui permettent dePromouvoir les comportements positifs des étudiants par une gestion de classe efficace.

Et dans votre classe comment planifiez-vous votre gestion de classe? Qu'est-ce qui fait une différence selon vous? Laissez-nous vos commentaires!

Consultez Le Tableau vol.1 no 6 "Promouvoir les comportements positifs des étudiants par une gestion de classe efficace " en format PDF.  

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

Vol.1 - no 5 - S'adapter aux étudiants de première session

Entrer à l’université, c’est souvent synonyme de grands changements pour les étudiants : comprendrece qu’on attend d’eux, s’habituer au style de travaux et déménager en appartement ne sont que quelques exemples des adaptations auxquelles l’étudiant de première session aura peut être à faire face.

Dans ce nouveau numéro du bulletin Le Tableau, Luc Soucy, maître d’enseignement à l’ÉTS, nous propose quelques pistes permettant aux enseignants universitaires d’ajuster leur enseignement pour permettre aux étudiants de vivre une première expérience positive à l’université. L’auteur vous propose, entre autres, des pratiques pouvant favoriser la persévérance et la réussite en première session.

► Consultez Le Tableau vol.1 no5 "S'adapter aux étudiants de première session " en format PDF.

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

Vol. 1 - no 4 - Évaluation et rétroaction: comment en tirer profit?

À l'université, comme dans les autres niveaux d'enseignement, l'évaluation des apprentissages est souvent une source de stress pour les étudiants... et pour les enseignants. Comment s'assurer d'évaluer les étudiants de manière juste tout en préservant leur estime de soi? Sur quoi se baser pour faire un choix plutôt qu'un autre?

Nancy Brassard, Docteure en administration des affaires (DBA), professeure à l'ENAP et présidente du Groupe d'intervention et d'innovation pédagogique (GRIIP),  enseigne depuis près de 10 ans dans le réseau de l'Université du Québec et nous propose quelques pistes pour répondre à ces questions.

► Consultez Le Tableau vol.1 no4 "Évaluation et rétroaction: comment en tirer profit?" en format PDF

 

Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

 

 

 

 

 

Thématiques: 

Vol.1 - no 3 - Les étudiants savent-ils traiter l'information?

 

Trouver et utiliser l’information pertinente pour un travail de niveau universitaire nécessite davantage de savoir-faire qu’une recherche par mots-clés sur Google. On s’attend généralement à ce que les étudiants soient compétents dans le traitement de l’information à leur arrivée à l’université, mais le sont-ils vraiment? Comment les enseignants de niveau universitaire peuvent-ils les amener à devenir autonomes et à utiliser des méthodes efficaces?

Nous nous sommes penchés sur ces questions pour notre troisième bulletin où Nancy Brassard, docteure en administration des affaires (DBA), professeure à l'ENAP et présidente du Groupe d'intervention et d'innovation pédagogique (GRIIP) nous partage son expérience.

Nous avons également pu compter sur les collègues « bibliothèque » de la Direction du soutien aux études et des bibliothèques (DSEB) qui ont généreusement partagé leurs connaissances et leurs ressources. Dernièrement, ils ont également créé une infographie présentant, à l’aide d’images, « comment les bibliothécaires peuvent guider, aider et orienter l’étudiant à travers les différentes étapes de son travail de recherche. » Pour découvrir cette infographie, rendez-vous sur Tribune CI.

Vous trouverez davantage de ressources dans notre section « Pour en savoir plus… »! Vous pouvez également partager les vôtres en nous laissant un commentaire ci-dessous.

► Consultez Le Tableau vol.1 no3 "Les étudiants savent-ils traiter l'information?" en format PDF? 

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

Thématiques: 

Vol.1 - no 2 - Socialiser l'étudiant à la recherche aux 2e et 3e cycle


L’arrivée aux cycles supérieurs représente un grand défi pour de nombreux étudiants. Plusieurs se sentent désorientés et perdent leurs repères en 

Dans ce 2e bulletin, un aperçu des défis vécus par les étudiants est présenté. Ensuite, quelques idées pour guider les étudiants dans leur processus de socialisation sont proposées.  

Consultez Le Tableau vol.1 no2 "Socialiser l'étudiant à la recherche aux 2e et 3e cycles?" en format PDF.

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

 

 

Thématiques: 

Vol.1 - no 1 - Pourquoi varier les approches pédagogiques?

 

 

Le premier numéro du bulletin mensuel Le Tableau a été réalisé en collaboration avec Nancy Brassard, Docteure en administration des affaires (DBA), professeure à l'ENAP et présidente du Groupe d'intervention et d'innovation pédagogique (GRIIP) qui enseigne depuis près de 10 ans dans le réseau de l'Université du Québec.

Dans ce numéro, Nancy nous explique pourquoi elle croit important de varier ses approches pédagogiques et  propose quelques pistes pour y arriver en contexte d'enseignement universitaire.

Consultez Le Tableau vol.1 no1 "Pourquoi varier les approches pédagogiques?" en format PDF.

 

Autres liens sur ce thèmeVisitez notre bibliothèque Diigo ⇒

 

 

 

 

 

 

 

 

Thématiques: 

Politique éditoriale

Politique éditoriale

Le bulletin Le Tableau est destiné aux enseignants de niveau universitaire (professeurs, chargés de cours, chargés d’enseignement, tuteurs et autres). Il vise à informer ces enseignants sur les différentes approches pédagogiques qui peuvent être utilisées dans le cadre de l’enseignement universitaire.

Ces bulletins sont principalement réalisés sous forme de partage d'expérience et ils sont développés en collaboration avec des intervenants du milieu (intervenants pédagogiques et enseignants de niveau universitaire). Il est souhaité de favoriser la visibilité d’expériences provenant de tous les établissements du réseau de l’Université du Québec autant que possible. 

  1. Chaque bulletin Le TABLEAU doit contenir les éléments suivants :
    1. Une mise en situation illustrant les propos;
    2. Des données de recherche sur une approche pédagogique;
    3. Les points forts de l’approche et ce qui justifie son utilisation;
    4. Une image ou un graphique permettant d’illustrer ce que cette approche apporte de différent pour les étudiants;
    5. Des liens vers des ressources Web pour en savoir plus.
  2. Choix des thèmes : les thèmes traités doivent être d’intérêt pour les enseignants de niveau universitaire, des différentes disciplines.
  3. Le calendrier de publication est déterminé selon la disponibilité des intervenants.
  4. Les articles sont en français et respectent le format établi sur deux pages.
  5. Fréquence de publication : une publication par mois, le bulletin fait relâche pendant l’été.

Des « numéros spéciaux » peuvent également être produits sur des thèmes en lien avec le rôle d’enseignant et les personnes ressources qui le soutiennent, mais qui ne traitent pas à proprement parler de pédagogie. Ces thèmes peuvent, par exemple, toucher à la pratique réflexive, au développement professionnel des enseignants ou aux rôles des professionnels qui les accompagnent. 

Le rôle des différents intervenants sont les suivants :
  1. L'auteur
    • ​fournit et produit l'information en lien avec le thème traité
  2. ​La coordonnatrice
    • coordonne les opérations
    • accompagne l'auteur dans la rédaction et, au besoin, dans la recherche d’informations
    • assure le respect des délais et de la politique éditoriale
  3. ​Le comité éditorial
    • ​assure la qualité* et le respect de la ligne éditoriale
* On entend par « qualité » les trois éléments suivants :
  1. Respecter les règles linguistiques : Le Tableau doit être écrit dans un français soutenu;
  2. Respecter la qualité rédactionnelle : le texte doit s’adresser adéquatement au public cible;
  3. S’appuyer sur des recherches scientifiques : bien que Le Tableau ne constitue pas un article scientifique, il doit faire référence à des écrits scientifiques sur le thème traité.
Afin d'assurer la publication régulière du bulletin Le Tableau, chacun des intervenants s'engage à respecter les délais prévus.

Vous aimeriez participer à cette publication? Vos suggestions sont les bienvenues! Écrivez-nous à l’adresse suivante : pedagogie@uquebec.ca 

Mode de diffusion
  • Envoi d’un courriel aux personnes inscrites sur la liste d'envoi
  • Sur le site Web 
  • Annonce sur Twitter
  • Annonce sur Facebook
Partenaires

Les principaux partenaires dans la création de ces bulletins sont les membres du Groupe d’intervention et d’innovation pédagogique (GRIIP). Ce groupe est constitué de représentants des établissements du réseau de l’Université du Québec qui se sont engagés à soutenir et à promouvoir la pédagogie universitaire et l’innovation pédagogique dans leur établissement.

Coordonnatrices
  • Lucie Charbonneau, agente de développement, UQ
  • Marie-Michèle Lemieux, agente de recherche, UQ
Comité éditorial
  • François Guillemette, professeur, UQTR
  • Céline Leblanc, conseillère pédagogique, UQTR
  • Alain Huot, professeur, UQTR
  • Martine DeGrandpré, conseillère pédagogique, UQO
  • Marie-Michèle Lemieux, agente de recherche, UQ
  • Lucie Charbonneau, agente de développement, UQ