Problématique et objectifs du projet MAPES

Problématique et objectif général

L’approche-programme en enseignement supérieur est préconisée, au Québec, depuis les années 70.  Elle s’est d’abord et surtout répandue dans les établissements d’enseignement collégial (cégeps), les universités ayant davantage tardé à l'adopter. Depuis le début des années 2000, on observe un intérêt grandissant envers cette approche en milieu universitaire et quelques expériences de sa mise en œuvre dans des programmes de diverses disciplines peuvent être relevées (ex. Desjardins et Boutet, 2006; Pharand et al., 2009; Prégent et al., 2009; Viola, 2012; Doré, 2013).

Toutefois, les équipes pédagogiques qui souhaitent s'engager dans une approche-programme disposent encore de peu de ressources pour les guider dans cette démarche. À notre connaissance, il n'existe pas, en ce domaine, une méthode complète et documentée sur les plans théorique et empirique, à laquelle pourrait se référer le milieu universitaire. 

Face à cette problématique, l’équipe de professeurs et professionnels pédagogiques du projet MAPES s’est donné pour but d’élaborer, sur la base d’écrits théoriques, de résultats de recherche et de retours d'expériences, une guide pour aider le milieu universitaire à mener un projet d'approche-programme. 

Objectifs spécifiques

Pour élaborer la démarche d'approche-programme proposée dans le guide, les objectifs spécifiques suivants ont été fixés :

  • modéliser le processus d’ingénierie d’un programme universitaire selon l’approche-programme de manière à spécifier les diverses activités à réaliser, les acteurs impliqués, les ressources utilisées et produites ainsi que les principes permettant de guider chacune des activités à mettre en œuvre lors d’une démarche d’approche-programme; 
  • sur la base de ce modèle, élaborer un Guide de l’approche-programme en enseignement supérieur fournissant une vue d’ensemble graphique de la démarche proposée ainsi qu’une description textuelle détaillée de chaque composante de cette démarche; 
  • concevoir des ressources d’accompagnement du guide et les mettre à la disposition des équipes de programmes du réseau; 
  • assurer le transfert des résultats du projet aux établissements du réseau de l’Université du Québec. 
 

Références

Desjardins, J. et Boutet, M. (2006). Université de Sherbrooke : Le baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire. Dans C. Gauthier et M. Mellouki (Dir.), La formation des enseignants au Québec à la croisée des chemins. Québec, Canada : Presses de l'Université Laval. 

Doré, S. (2013). La gestion d'un projet de révision d'un programme selon l'approche-programme. Dans Bédard, D. (dir.), Les innovations pédagogiques en enseignement supérieur : Pédagogies actives en présentiel et à distance,  Actes du VIIe colloque Questions de pédagogies dans l'enseignement supérieur (pp. 572-577). Sherbrooke, Canada : Université de Sherbrooke.

Pharand, C., Mallet, L., Sheehan, N., Binette, M. et Crevier, F. (2009). Implantation du programme de doctorat professionnel de premier cycle en pharmacie de l’Université de Montréal. Pharmactuel, 42, 6-10.

Prégent, R., Bernard, H. et Kozanitis, A. (2009). Enseigner à l'université dans une approche-programme. Montréal, Canada : Presses internationales Polytechnique.

Viola, S. (2012). Implantation d'une approche-programme en formation initiale des enseignants soutenue par les SPI. Communication au colloque de l'ACFAS, Montréal.